La NBA de retour à la Télévision publique chinoise après un boycott

Pour la première fois depuis son boycott d'octobre 2020, la télévision publique chinoise a diffusé un match de NBA. C'était cette nuit lors de la rencontre entre les Clippers de Los Angeles et Utah Jazz (121-115). A l'époque, Daryl Morey, ex-directeur général des Houston Rockets, avait publié un message de soutien aux manifestants hongkongais, déclenchant la colère des autorités chinoises.

La télévision publique chinoise a retransmis mercredi en direct la toute première rencontre de NBA depuis plus d'un an, après un boycott pour un tweet controversé sur Hong Kong. En octobre 2019, au moment où d'immenses manifestations pro-démocratie, parfois violentes, secouaient le territoire semi-autonome, Daryl Morey, alors directeur général des Houston Rockets, avait publié un message de soutien aux manifestants hongkongais opposés à Pékin. Son message controversé sur Twitter avait provoqué l'ire du pouvoir chinois et une crise diplomatique.

Dans la foulée, plusieurs entreprises majeures en Chine avaient coupé leurs liens avec la NBA, tandis que la télévision publique CCTV avait cessé de diffuser des matches de la ligue de basket nord-américaine. Mercredi pour la première fois depuis octobre 2020, CCTV a diffusé sur son antenne une rencontre de NBA, qui a vu la victoire des Clippers de Los Angeles sur Utah Jazz (121-115).

LA DERNIÈRE FOIS QUE DARYL MOREY A TWEETÉ, IL A COÛTÉ UN MILLIARD DE DOLLARS À LA NBA
CCTV avait boycotté la NBA en octobre 2019 mais avait fait entorse à cette règle un an plus tard. Aucun match n'était diffusé depuis. En dépit du boycott, le géant de l'internet Tencent continuait à diffuser des rencontres, mais sur abonnement, touchant donc une audience plus confidentielle. CCTV n'a donné aucune explication pour la reprise de la diffusion des matches NBA mercredi, tandis que les sollicitations de l'AFP sont restées sans réponse. Mais l'entraîneur des Clippers, Tyronn Lue, s'est récemment livré à une guerre des mots avec Daryl Morey, qui oeuvre désormais pour les Philadelphia 76ers. "La dernière fois qu'il a tweeté, il a coûté un milliard de dollars à la NBA", a déclaré Tyronn Lue, cité par les médias américains.

Le tweet controversé de Daryl Morey avait provoqué en 2019 une grave crise entre la Chine et la NBA. A l'époque, le patron de la Ligue avait refusé de présenter des excuses et de sanctionner le désormais ex-patron des Houston Rockets, malgré les conséquences financières fâcheuses de cette controverse. Le retour de la NBA à la télévision chinoise est diversement apprécié.

"C'est vrai ? Les médias officiels se mettent à genoux ?", peste sur le réseau social Weibo un internaute, en référence à l'absence d'excuses de la NBA. "J'aime mon pays, pour autant ça ne m'empêche pas de regarder (des matches de) la NBA", commente un autre. La Chine, qui compte de très nombreux fans de basket, est un marché juteux pour le sport en général. Mais les marques et sportifs étrangers s'exposent à des répercussions lorsqu'ils s'aventurent sur des sujets jugés politiquement sensibles.

Retour à l'accueil