Kevin Durant veut que Jayson Tatum prenne le relais

BOSTON (USA) - Au cours de son illustre carrière, Kevin Durant a fait le malheur de nombreuses équipes désireuses de renverser la Team USA. Présent en sélection nationale depuis plus de 10 ans désormais, la star américaine souhaite s'assurer que quelqu'un prendra son relais dans le futur.

Le choix de Durant semble s'être porté sur son coéquipier à Tokyo Jayson Tatum, ce qui rend le week-end à venir d'autant plus intéressant que les deux joueurs seront directement opposés au premier tour de la Conférence Est des play-offs NBA dans le cadre de l'affiche Boston Celtics-Brooklyn Nets.

Est-ce que le disciple battra son maître dans cette série qui s'annonce passionnante et qui pourrait s'apparenter à un passage de témoin ?

Kevin Durant veut que Jayson Tatum prenne le relais

Tatum, qui approche aussi de la décennie en sélection américaine si l'on prend en considération ses apparitions au niveau jeunesse, a confié à Draymond Green, l'une des stars des Golden State Warriors, ce que KD lui avait dit l'été dernier durant un match de préparation de la Team USA.

Sur le "Draymond Green Show", il s'est remémoré une scène précise. Alors qu'il avait reçu le ballon en bonne position pour tirer, il avait choisi de le passer à Durant, ce dernier exprimant immédiatement son mécontentement.

« IL S'EST ÉNERVÉ CONTRE MOI. IL M'A DIT : "HÉ, ARRÊTE DE ME CHERCHER. SOIS TOI-MÊME. J'AI BESOIN QUE TU SUIVES TON INSTINCT ". »

Kevin Durant veut que Jayson Tatum prenne le relais

« Je me souviens parfaitement, j'étais à l'aile, dit Tatum, et quelqu'un m'a donné le ballon. Chez les Celtics, je n'aurais pas hésité à prendre le tir... KD était à ma droite et j'ai décidé de lui filer le ballon. »

« Il s'est énervé contre moi. Il m'a dit : "hé, arrête de me chercher. Sois toi-même. J'ai besoin que tu suives ton instinct. Ce jour-là, j'ai mieux compris ce qu'il attendait de moi. Je dois aussi apporter ma contribution en attaque. »

Ce n'était pas la première fois que des leçons de leadership étaient dispensées en équipe nationale des USA, mais celle-ci a eu une signification particulière puisqu'elle a été exprimée par Durant, que beaucoup considèrent comme le plus grand joueur de tous les temps de la Team USA.

L'heure de passer le témoin n'est peut-être pas encore tout à fait venue, surtout si l'on se réfère aux fantastiques performances de Durant aux JO, avec certainement la Coupe du Monde FIBA et les JO de Paris 2024 bien inscrits dans un coin de sa tête.

Mais s'il choisissait de mettre un terme à sa carrière internationale maintenant, Durant, médaillé d'or olympique en 2012, 2016 et 2021, et champion du monde en 2010, serait déjà considéré comme une légende.

Retour Ă  l'accueil