James Harden devra être au sommet contre les Raptors

PHILADELPHIE - James Harden a déclaré qu'il est « prêt à jouer ».

Les 76ers de Philadelphie espèrent de toute évidence que 'The Beard' soit prêt - non seulement pour la série de premier tour dans l'Association Est contre les Raptors de Toronto -, mais jusqu'à la fin des séries éliminatoires de la NBA en juin.

C'est la raison pour laquelle les Sixers l'ont acquis.

Cependant, depuis la mégatransaction effectuée il y a deux mois, Harden et son partenaire de jeu Joel Embiid ont éprouvé des difficultés à développer leur chimie.

Certes, certaines statistiques sont hallucinantes: Harden est l'un des sept joueurs de l'histoire des 76ers à avoir réussi huit matchs ou plus d'au moins 20 points et 10 assistances. Son taux de réussite de la ligne des lancers francs est de 89 %. Et il a permis à 'Philly' d'oublier le départ de Ben Simmons.

Harden a cependant connu une baisse de régime en attaque au cours du dernier mois de la saison. Il n'a réussi que 15 de ses 45 tirs au panier et fut limité à sept lancers de trois points convertis en 24 tentatives - pas exactement des chiffres dignes du joueur par excellence de la NBA en 2018.

De plus, il n'a pas démontré l'explosivité qu'il avait sous le panier à ses meilleures saisons en carrière, et Harden, contre toute attente, a davantage affecté ses coéquipiers plutôt qu'à prendre le relais en tant que l'un des plus grands marqueurs de l'histoire à un-contre-un de son époque.

Il connaîtra peut-être un regain d'énergie lors du match no 1 contre les Raptors samedi à Philadelphie.

Et s'il ressent une certaine pression à l'aube de son premier match éliminatoire avec les Sixers, alors Harden le cache bien.

« De la pression? Non. Je me sens bien », a simplement dit Harden.

Problème réglé.

Harden devra donc hausser son niveau de jeu d'un cran en séries éliminatoires si les 76ers souhaitent décrocher leur premier championnat de la NBA depuis 1983.

Retour Ă  l'accueil