Deux fautes subies mais le "And one" quand même : Luka Doncic était inarrêtable face aux Lakers

Auteur d’un match époustouflant face aux Lakers, pour donner la victoire à Dallas (128-110), Luka Doncic, en triple-double, a martyrisé les joueurs de Los Angeles cette nuit. Parmi son impressionnante panoplie de paniers, le Slovène a notamment réussi à obtenir un "and one", alors que la défense des Angelinos, en faisant faute à deux reprises, avait tout fait pour le déstabiliser.

Luka Doncic en mode MVP. Si Dallas a facilement dominé les Los Angeles Lakers (128-110), plus que jamais en danger dans la course au play-in, il le doit, une fois de plus, à une grande performance de son Slovène de 23 ans. Auteur d’un triple-double, son 46e depuis son arrivée en NBA (34 points, 12 rebonds et 12 passes décisives), l’ancien Madrilène a fait le bonheur des fans.

Alors que les siens menaient déjà largement, Doncic s’est emparé du ballon à un peu plus de 4 minutes de la fin du troisième quart-temps. En pénétrant vers le panier adverse, poussé grossièrement par Kent Bazemore, il parvient à passer une première fois. Puis, alors qu’il s’élance pour tirer à l’entrée de la raquette, il voit Avery Bradley tenter de contrer, sans ménagement, son tir. Malgré le contact rude, Doncic parvient à mettre le panier. Un juste aperçu du calvaire qu’il a fait vivre aux Lakers.

Retour à l'accueil