Brooklyn manque une occasion, Miami assure, Golden State renversant

Les Nets, battus à Atlanta (122-115), ont perdu deux rangs à l'Est (10es) malgré 55 points de Kevin Durant. Miami a conforté son leadership dans cette conférence en battant Chicago (127-109) tandis que Golden State, sans Stephen Curry, a renversé Utah (111-107).

Le record en carrière de Kevin Durant avec 55 points (dont huit paniers derrière l'arc sur dix tentés) n'a pas suffi pour battre Atlanta, samedi soir. Kyrie Irving (31 pts) était lui aussi dans le ton, mais les deux joueurs de Brooklyn étaient trop seuls pour contenir les Hawks, emmenés par Trae Young (36 points, dont neuf dans la dernière minute, 10 passes).

Philadelphie toujours dans la course pour la tête à l'Est
Les Nets, qui ont perdu là leur troisième match sur les quatre dernières rencontres, tombent au 10e rang, ce qui va compliquer leur course aux play-offs s'ils ne redressent pas la barre lors de leurs quatre derniers matches. Les Hawks, en revanche, grimpent au 8e rang avec ce cinquième succès d'affilée.

Miami, plus serein et solide
S'ils en restaient là, les Nets devraient donc passer par des barrages compliqués à l'extérieur avant éventuellement, d'affronter Miami au premier tour, qui a dans le même temps conforté sa place de leader à l'Est en dominant Chicago (127-109). Le Heat s'est bien relancé après quatre défaites la semaine dernière et un accrochage entre le coach Erik Spoelstra et la star Jimmy Butler.

Adroits (53,7 % de réussite au tir dont 17/34 à 3 pts) et soudés, avec six joueurs entre 13 et 22 points, les Floridiens ont construit leur victoire progressivement (66-57 à la pause, 98-79 à la fin du troisième quart-temps). En face, le duo Zach LaVine (33 pts) - DeMar DeRozan (26 pts) n'a pas pu grand-chose.

Golden State en feu dans le money-time

À l'Ouest, Golden State s'est offert une victoire marquante face à Utah (111-107). Les Warriors, qui doivent faire sans leur meneur Stephen Curry au moins jusqu'à la fin de la saison régulière, ont renversé le Jazz dans une fin de match superbe. Mené de 13 points à la pause (45-58), Golden State a tout donné dans le dernier quart-temps, en inscrivant six tirs à 3 points d'affilée, un 18-0 fatal au Jazz.

Les coéquipiers de Klay Thompson ont pris la tête du score pour la première fois du match à 3'33'' de la fin (105-103). L'arrière a marqué 12 de ses 36 points dans le money-time, bien soutenu par Jordan Poole (31 pts). En face, Rudy Gobert a dominé à l'intérieur (14 pts, 19 rbds), en vain. Les Warriors augmentent leur avance sur Dallas et confortent leur 3e place.

Retour Ă  l'accueil