Brandon Ingram et les Pelicans surprennent Phoenix dans le match 2 des Play-offs (1-1)

Meilleure équipe de la saison régulière, les Phoenix Suns ont été battus à domicile par les New Orleans Pelicans (125-114), mardi lors du premier tour des play-offs NBA. Les deux formations sont à égalité, une victoire partout.

Les Phoenix Suns, meilleure équipe de la saison régulière, ont trébuché à domicile face aux New Orleans Pelicans (125-114), mardi, lors du match 2 de leur série du premier tour des play-offs de NBA. La franchise de Louisiane est pourtant la plus faible des huit équipes de la conférence Ouest en lice. Elle s'était qualifiée en passant par le play-in.

Brandon Ingram a marqué 37 points pour New Orleans. Du côté de Phoenix, Devin Booker n'a joué que 25 minutes, en raison d'un ischio-jambier douloureux. Mais il a eu le temps d'inscrire 31 points. Les deux équipes sont désormais à égalité, une victoire partout.

Malgré l’un des bilans les plus mauvais (36-46) pour une équipe qualifiée en playoffs depuis des décennies, les Pelicans comptent bien montrer qu’ils méritent leur place dans le Top 8de la Conférence Ouest et qu’ils ne sont pas venus faire de la figuration. Ils n’étaient pas passés si loin de faire douter les Suns lors de l’ouverture de la série. Il manquait juste un peu d’adresse. C’est justement en réglant la mire que Brandon Ingram et les siens ont fait plier la meilleure équipe de la saison régulière (114-125).

Pas forcément en réussite lors du Game 1, l’ailier All-Star de New Orleans a été excellent la nuit dernière. Il a notamment inscrit plusieurs paniers importants dans les dernières minutes. Comme son tir à trois-points pour calmer le public de Phoenix (118-110) alors que Jae Crowder avait réduit l’écart à cinq longueurs sur l’action précédente. Il avait déjà fait de même une minute auparavant. Il a terminé avec 37 points, 11 rebonds et 9 passes. Tout en inscrivant 12 points dans les 12 dernières minutes. C’est peut-être même ça le plus fort avec cette victoire : les Pelicans ont dominé les Suns dans le money-time. Moment où Chris Paul (17 points, 14 passes) et ses partenaires prennent habituellement l’ascendant. Les joueurs de Monty Williams sont effectivement repassés devant en début de quatrième quart-temps (97-98) mais les Pelicans ont ensuite fini la partie sur un 28-16 en leur faveur.
L’absence de Devin Booker, étincelant avant la pause mais légèrement blessé aux ischios ensuite, a pesé. La star des Suns a marqué 31 points en 25 minutes avant de regarder le reste de la rencontre depuis le banc. Les deux prochaines rencontres à New Orleans seront déterminantes pour les finalistes de la saison passée, qui ne peuvent plus se permettre de se faire surprendre.

Retour à l'accueil