Russell Westbrook décisif, les Lakers viennent à bout de Toronto

Grâce à LeBron James et un tir décisif de Russell Westbrook pour arracher la prolongation face à Toronto, les Los Angeles Lakers sont repartis en vainqueurs du Canada (128-123, a.p.).

Enfin un rayon de soleil pour Russell Westbrook. Critiqué par le public des Lakers, touché par les menaces reçues par sa famille, le meneur a (un peu) retrouvé le sourire vendredi soir au Canada. Los Angeles s'est imposé (128-123, a.p.) et doit notamment sa victoire au MVP de la saison régulière 2016-2017.

À 113-116 avec dix secondes à jouer et une remise en jeu pour Toronto, la soirée des Lakers virait pourtant au vinaigre. LeBron James avait égalisé d'un tir primé (113-113, 47e) avant de voir Gary Trent Jr lui répondre dans le même exercice. Un jeu de « à toi, à moi » interrompu par un tir manqué de LeBron James puis de Russell Westbrook.

Mais le meneur s'est plus que fait pardonner en chipant le ballon des mains du rookie Scottie Barnes (31 points) sur la remise en jeu. L'occasion de remonter le terrain plein gaz puis de déclencher un tir longue distance synonyme d'égalisation (116-116), à neuf dixièmes du buzzer. « Une action pleine de Q.I. basket et un tir important d'un grand joueur », a salué James.

Un triple-double pour finir
« Russ » n'a pas marqué en prolongation mais le meneur a signé la passe décisive pour le tir salvateur d'Avery Bradley (125-123, 52e) avant de voir ce même Bradley assurer le succès californien sur la ligne des lancers francs. Un dernier caviar synonyme de... triple-double pour Westbrook (22 points, 10 rebonds, 10 passes).

« Il s'est battu. Il a fait un très bon travail pour mener l'équipe, organiser notre jeu, ne pas seulement faire les actions lui-même mais organiser notre groupe », l'a félicité son coach Frank Vogel. Les Lakers restent neuvièmes dans la Conférence Ouest (30 victoires - 40 défaites) avant un match abordable à Washington samedi soir. Toronto (39 victoires - 31 défaites) est toujours septième, premier non-qualifié direct en play-offs, à une victoire de Cleveland (6e).

Retour à l'accueil