Luka Doncic mène Dallas à une victoire importante contre un concurrent direct

Dallas et Utah sont bien partis pour se retrouver au premier tour des playoffs. De quoi donner une saveur particulière au duel entre les deux formations lundi soir. Surtout que l’avantage du terrain, à savoir la quatrième place, est encore en jeu. Dans ce contexte tendu, c’est Luka Doncic qui s’est illustré en guidant ses Mavericks vers un cinquième succès consécutif (111-103). Le Slovène, au cœur d’une mini incartade avec Rudy Gobert au cours de la partie, a terminé avec 35 points, 16 rebonds et 7 passes décisives. Une nouvelle prestation de haut niveau, lui qui affiche un visage beaucoup plus conquérant depuis quelques semaines. Les joueurs texans ont déroulé lors des trois premiers quart-temps – 17 points d’avance à l’entame du quatrième – pour aller chercher ce nouveau succès. Ils sont toujours cinquièmes à l’Ouest, mais avec 40 victoires. Autant que leurs adversaires du soir, qui comptent une défaite de moins.

Le poing serré, Luka Doncic la tient sa revanche. Chahuté il y a dix jours sur le parquet de Salt Lake City au cours d’une défaite qu’il avait gardée en travers de la gorge, le joyau slovène des Mavs a sorti une nouvelle masterclass ponctuée de 35 points, 16 rebonds (son record cette saison) et 7 passes décisives, pour décrocher la victoire.

Comme prévu, la lutte a été acharnée et Dallas a parfois tutoyé les sommets durant les trois premiers quart-temps, allant jusqu’à compter 20 points d’avance ! Luka Doncic est rapidement monté en température, confortant l’avantage pris par les siens avec deux « step-back » pour conclure le premier quart-temps (30-24).

Le relais impressionnant de Spencer Dinwiddie a ensuite permis aux locaux de prendre le large et de passer à +15 sur un dunk de Dorian Finney-Smith (53-38). Le trio d’artilleurs Mitchell-Bogdanovic-O’Neale est parvenu à réduire la note peu avant la pause (60-49), ce qui n’a pas empêché Dallas de repartir de plus belle ensuite.

À leur tour, les Mavs ont aligné une série de paniers à 3-points grâce à Luka Doncic par deux fois, puis Reggie Bullock et Spencer Dinwiddie afin de faire le trou (75-57). Dans l’euphorie générale, l’écart est même passé à +20 sur un nouveau missile lointain signé Doncic (83-63). Avec sérieux et application, Utah a tenté un premier retour à -10 en début de quatrième quart-temps, notamment grâce à un Rudy Gobert très actif (91-81).

C’est alors Spencer Dinwiddie qui a répondu en enchaînant un floater suivi d’un panier à 3-points après une interception malicieuse de Luka Doncic. Ce dernier a ensuite signé un nouveau 3-points pour redonner 16 longueurs d’avance aux siens (99-83).

Les 3-points de la paire Clarkson-Bogdanovic ont quelque peu maintenu le suspense, mais les Mavs ont fait le boulot sur la ligne des lancers pour s’imposer 111-103 à l’arrivée.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Le gros coup pour Dallas. Au-delà de la victoire et de l’aspect revanchard de celle-ci dans un match face à un concurrent direct pour les premières places à l’Ouest, Dallas s’est surtout relancé pour la course au Top 4 avec ce cinquième succès consécutif. Le coup parfait pour les Mavs qui se retrouvent à un « demi-match » des Jazzmen, et ont livré un match référence de plus dans leur nouvelle configuration.

– La revanche de Luka Doncic sur Rudy Gobert. Le meneur slovène n’avait pas digéré son dernier un-contre-un perdu face au Français à Utah il y a dix jours. Pour ponctuer sa nouvelle performance de très haut niveau, avec des paniers clutch mais aussi des rebonds, des passes et interceptions décisives, Luka Doncic a ainsi inscrit son dernier panier à 3-points de la soirée sur la tête de Rudy Gobert à six minutes de la fin. Un shoot qui a pratiquement scellé le sort du match et a permis au meneur de Dallas de savourer sa revanche.

Retour à l'accueil