L'US Monastir rejette le statut de favori avant le choc contre l'AS Salé

Pour beaucoup, l'US Monastir est le favori pour remporter la Conférence du Sahara et se qualifier pour les éliminatoires à Kigali avec le meilleur bilan, mais ce n'est pas ce que pense Modrag Perisic.

L'US Monastir insiste sur le fait qu'il y a encore place à l'amélioration.

Dans la préparation du match de Monastir contre l'AS Salé du Maroc - leur troisième dans le Sahara - Perisic dit qu'aucune équipe ne doit être sous-estimée, et s'ils sont 2-0 après deux matchs, c'est parce que son équipe a pris chaque adversaire au sérieux.

« N'importe qui peut battre n'importe qui. C'est une compétition très équilibrée », a-t-il déclaré au bal.nba.com.

Les champions tunisiens ont devancé le SLAC de 21 points et battu Ferroviario da Beira de 6 points.

Défensivement, l'US Monastir a été impitoyable, et mentalement, l'équipe de Perisic a un objectif en tête.

« Nous traitons un match à la fois. Notre objectif pour l'instant, c'est l'AS Salé. Nous allons essayer de jouer de notre mieux et espérer le meilleur résultat », a souligné le tacticien serbe.


Interrogé sur la raison pour laquelle les observateurs ont tendance à décrire l'US Monastir comme favori de la Conférence du Sahara, Perisic a rappelé qu'il n'était à la tête de l'équipe que depuis moins d'un mois et "c'est une nouveauté totalement différente de l'année dernière".

"Pour nous, c'est génial d'avoir commencé avec deux victoires consécutives. Nous apprenons à nous connaître. Certains joueurs de l'équipe nationale, dont [Ater] Majok qui était avec l'équipe nationale du Liban, ne nous ont rejoints que trois jours avant le tournoi. Nous avons beaucoup de travail à faire."

Pendant ce temps, l'équipe qui tente d'arrêter l'invincibilité de Monastir est l'AS Salé, une équipe qui a relancé sa campagne BAL avec une victoire 95-84 sur Ferroviario da Beira après un début de tournoi désastreux.

L'AS Salé compte 1-1 d'avance sur le choc face à Monastir.

Les Marocains ont montré une énorme conviction contre Beira pour rester en lice, et cela s'est reflété sur la façon dont chaque joueur a contribué.


AS Salé Head a utilisé l'entraîneur Liz Mills a utilisé neuf joueurs et huit ont contribué aux deux extrémités du terrain. Les huit joueurs ont marqué trois points ou plus chacun.

Certaines des principales stratégies contre l'US Monastir seront la concentration et la patience, explique le gardien de l'AS Salé Abdoulaye Harouna.

«Nous devons juste nous préparer et jouer de la même manière que nous l'avons fait contre Beira. Je pense toujours que nous pouvons mieux jouer que ce que nous avons fait hier soir », a déclaré Harouna.

Le Nigérien a admis que l'US Monastir peut jouer physique et agressif, mais a insisté sur le fait qu'il avait les atouts pour répondre.

"Le truc, c'est qu'ils ont [Ater] Majok, qui est une grande présence à l'intérieur pour eux, mais nous avons Khalid [Boukichou], nous avons Sofiane [Kourdou], ce sont des gars qui peuvent faire leur présence à l'intérieur aussi . Nous devons nous concentrer sur la boxe et obtenir des rebonds.

«Il s'agira toujours de jouer dur. Nous allons jouer dur et vivre avec les résultats. Plus important encore, nous allons essayer de gagner le match. « Nous avons eu des pertes avant même le BAL. Maintenant, nous nous sentons vraiment confiants pour nos trois derniers matchs », a expliqué Harouna. 
En savoir plus sur ce texte sourceVous devez indiquer le texte source pour obtenir des informations supplémentaires
Envoyer des commentaires
Panneaux latéraux
Historique
Enregistré
Contribuer

L'US Monastir rejette le statut de favori avant le choc contre l'AS Salé

Interrogé sur la raison pour laquelle les observateurs ont tendance à décrire l'US Monastir comme favori de la Conférence du Sahara, Perisic a rappelé qu'il n'était à la tête de l'équipe que depuis moins d'un mois et "c'est une nouveauté totalement différente de l'année dernière".

"Pour nous, c'est génial d'avoir commencé avec deux victoires consécutives. Nous apprenons à nous connaître. Certains joueurs de l'équipe nationale, dont [Ater] Majok qui était avec l'équipe nationale du Liban, ne nous ont rejoints que trois jours avant le tournoi. Nous avons beaucoup de travail à faire."

Pendant ce temps, l'équipe qui tente d'arrêter l'invincibilité de Monastir est l'AS Salé, une équipe qui a relancé sa campagne BAL avec une victoire 95-84 sur Ferroviario da Beira après un début de tournoi désastreux.

L'AS Salé compte 1-1 d'avance sur le choc face à Monastir.

Les Marocains ont montré une énorme conviction contre Beira pour rester en lice, et cela s'est reflété sur la façon dont chaque joueur a contribué.

L'US Monastir rejette le statut de favori avant le choc contre l'AS Salé

L'entraîneure ausralienne de l'As Salé Liz Mills a utilisé neuf joueurs et huit ont contribué aux deux extrémités du terrain. Les huit joueurs ont marqué trois points ou plus chacun.

Certaines des principales stratégies contre l'US Monastir seront la concentration et la patience, explique le meneur de l'AS Salé Abdoulaye Harouna.

«Nous devons juste nous préparer et jouer de la même manière que nous l'avons fait contre Beira. Je pense toujours que nous pouvons mieux jouer que ce que nous avons fait hier soir », a déclaré Harouna.

Le Nigérien a admis que l'US Monastir peut jouer physique et agressif, mais a insisté sur le fait qu'il avait les atouts pour répondre.

"Le truc, c'est qu'ils ont [Ater] Majok, qui est une grande présence à l'intérieur pour eux, mais nous avons Khalid [Boukichou], nous avons Sofiane [Kourdou], ce sont des gars qui peuvent faire leur présence à l'intérieur aussi . Nous devons nous concentrer sur la boxe et obtenir des rebonds.

«Il s'agira toujours de jouer dur. Nous allons jouer dur et vivre avec les résultats. Plus important encore, nous allons essayer de gagner le match. « Nous avons eu des pertes avant même le BAL. Maintenant, nous nous sentons vraiment confiants pour nos trois derniers matchs », a expliqué Harouna. 

Retour à l'accueil