Jayson Tatum et les Celtics sont en grande forme

Ime Udoka a trouvé la bonne formule à Boston. Le coach des Celtics, débarqué sur le banc pendant l’intersaison, a connu des premières semaines délicates. Mais ses joueurs carburent depuis le début de la nouvelle année. Enfin réguliers, ils ont décroché une nouvelle victoire en venant à bout des Hawks (107-98) avec 33 points de l’inévitable Jayson Tatum. La franchise du Massachusetts a gagné 10 de ses 12 derniers matches et elle se rapproche petit à petit du podium de la Conférence Est, même si elle reste sixième pour l’instant. Seul ombre au tableau, la blessure de Jaylen Brown dès les premières minutes de la partie la nuit dernière. L’arrière All-Star s’est fait mal à la cheville et les Celtics attendent désormais qu’il passe des examens complémentaires pour déterminer la gravité de la blessure (et l’indisponibilité du joueur).

Dixième victoire en douze matches pour les Celtics qui s’imposent 107-98 face aux Hawks. Un succès renversant puisque Boston a compté jusqu’à 17 points de retard avant de réaliser une grosse deuxième mi-temps.

Grosse ambiance au TD Garden, mais rapidement la température va vite redescendre. Très en jambes jusque-là, Jaylen Brown est au sol. Sa cheville vient de tourner. Il rentre aux vestiaires, et on ne le reverra plus du match. Une blessure en forme de coup derrière la tête pour les Celtics.

Dominés par un Trae Young en mode scoreur, les coéquipiers de Jayson Tatum n’y sont plus en défense. Ils n’arrivent pas à enchaîner les stops défensifs et chaque retard défensif se paye cash. Les changements de défense proposés par les Celtics ne gênent en rien les Hawks qui continuent de dérouler un basket très plaisant. Après avoir compté jusqu’à 17 points de retard, Boston est mené de 13 points à la pause (64-51).

On ne sait pas ce que Ime Udoka a dit à ses joueurs, mais ce sont des Celtics révoltés qui reviennent sur le terrain. Premier constat : tous les ballons passent dans les mains de Jayson Tatum ! L’ailier est déchaîné, et les Celtics infligent un 14-0 à Atlanta.

Trae Young est chassé constamment par la défense des Celtics, mais il parvient tout de même à scorer. Trop dépendant de son meneur vedette, Atlanta s’écroule, et Derrick White puis Grant Williams permettent aux Celtics de passer devant (82-78).

Bogdan Bogdanovic s’implique davantage mais Jayson Tatum est en mission ! Ses talents de scoreur ne sont plus à démontrer, mais il fait la différence par sa vision de jeu et la confiance en ses coéquipiers. Par deux fois, il décale Grant Williams pour deux tirs primés. Atlanta est KO (102-88), et Boston confirme sa grande forme actuelle pour asseoir sa 6e place à l’Est et se rapprocher des meilleures équipes de sa conférence.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– La blessure de Jaylen Brown. Touché à la cheville, Jaylen Brown a dû rapidement abandonner ses coéquipiers. Très actif, il était parti pour réaliser un très bon match ce soir, et sa sortie a beaucoup perturbé l’équipe. Sa blessure va obliger Jayson Tatum à prendre plus de tirs en attaque, et ce n’est pas forcément très bon signe. Heureusement, Derrick White peut débuter au poste d’arrière pour compenser.

– La force de caractère des Celtics. On a souvent entendu cette saison que cette équipe de de Boston manquait de cœur. Ce soir, même menés de 17 points, et même sans Jaylen Brown, les Celtics se sont accrochés et ils ont été récompensés.

– La maladresse de loin des Hawks. À l’image de Trae Young (2 sur 7 à 3-points), les Hawks ont failli dans leurs tirs derrière l’arc. Ils terminent à 7 sur 31. Difficile de gagner quand on ne peut pas faire la différence de loin, et qu’on ne peut pas écarter la défense.

TOPS/FLOPS
âś…Jayson Tatum
. Il confirme qu’il est bel et bien le patron de Boston. Sa deuxième mi-temps est parfaite. Il montre l’exemple en défense en allant chercher des rebonds, il implique ses coéquipiers et surtout il score comme bon lui semble afin de renverser le cours du match. Un match de patron, terminé avec 33 points, 7 passes décisives et 8 rebonds.

âś…Bogdan Bogdanovic. Malgré la défaite de son équipe, il a brillé en sortie de banc. Capable de créer son tir, il plante 25 points à 10 sur 16 aux tirs, et c’est le seul à épauler Trae Young en attaque. C’est aussi le seul, en 4e quart-temps, à tenter de secouer ses coéquipiers.

âś…â›”Trae Young. Comme toujours, il a guidé son équipe et il a brillé en attaque. Touché à la cheville, il n’a pas eu son influence habituelle, et on peut lui reprocher sa maladresse à 3-points, mais aussi des manques dans la direction du jeu. Il a semblé marquer le pas physiquement en fin de match et il a dû coup forcer quelques tirs.

â›”De’Andre Hunter. Il est passé à côté de son match avec son 0 sur 8 aux tirs, et on l’a peu vu en défense.

LA SUITE
Atlanta (29-32) : réception des Bulls ce jeudi

Boston (37-27) : jeudi, c’est la bande de Ja Morant qui débarque à Boston.

Retour Ă  l'accueil