Cade Cunningham commence à prendre son envol

"C’est lui le meilleur rookie", martèle son coach Dwane Casey, déjà en campagne pour son poulain Cade Cunningham à quelques semaines de la fin de la saison… et donc des votes des journalistes pour les différents trophées. Longtemps dans l’ombre d’Evan Mobley, le premier choix de la dernière draft est effectivement un très sérieux candidat. Il termine très fort ce premier exercice. En portant les Pistons sur son dos. Comme lundi soir, lors d’une nouvelle victoire contre les Hawks (113-110). Le jeune joueur prometteur a terminé avec 28 points, 6 rebonds et 10 passes décisives, confirmant sa grande forme actuelle et celle de son équipe. En effet, c’est déjà le troisième succès de suite pour Detroit, avant-dernier à l’Est. Les statistiques parlent en sa faveur – même si elles ne racontent qu’une partie de l’histoire, surtout concernant Mobley – et en plus la franchise du Michigan termine fort la saison. Ça peut peser dans l’esprit des votants.

En second quart-temps, les Hawks prennent le large grâce aux paniers primés de Danilo Gallinari. Ils ont le match en main, mais sans faire l’écart, notamment parce que Trae Young, qui avait bien démarré, est très maladroit.

Les Pistons de Cade Cunningham (28 points, 10 passes) s’accrochent et dans le « money time », les joueurs de Nate McMillan manquent les shoots décisifs. Trae Young se loupe pour donner la victoire aux siens. En prolongation, le rookie de Detroit brille et offre une troisième victoire de suite à la franchise du Michigan.

Retour Ă  l'accueil