Brooklyn corrige Philadelphie un mois après l'échange autour de James Harden et Ben Simmons

La première confrontation entre Brooklyn et Philadelphie après l'échange monté le 10 février autour de James Harden et Ben Simmons a tourné à la correction. Les Nets ont dominé les Sixers sur leur parquet (129-100) avec 25 points de Kevin Durant.

Les fans de Philadelphie avaient coché la date du 10 mars en rouge sur leur calendrier. Celle des retrouvailles avec Brooklyn et, surtout, avec Ben Simmons, un mois après l'échange ayant envoyé le meneur dans la franchise new-yorkaise et ramené James Harden chez les Sixers. Mais il a manqué deux ingrédients pour que le Wells Fargo Center passe une belle soirée. Simmons est resté loin du parquet et les Nets ont écrasé Philadelphie (129-100).

Le meneur australien n'a plus joué depuis le match 7 de la demi-finale de Conférence contre Atlanta, en juin dernier, et continue de se remettre en forme pour aider sa nouvelle équipe en fin de saison. Jeudi, il a tenu à faire le déplacement à Philadelphie. Comme prévu, le premier choix de la draft 2016 a reçu un torrent de huées dès qu'il est entré sur le parquet avant le match.

Ses nouveaux coéquipiers étaient bien décidés à lui rendre la soirée plus agréable. Kevin Durant (25 points) a enchaîné les tirs à mi-distance. Kyrie Irving (24) est resté sur la lancée de son match à 50 points contre Charlotte, pour créer l'écart dès le premier quart-temps (19-11, 6e), entre deux chants hostiles à Simmons.

Harden et Embiid en retrait
Les deux stars new-yorkaises ont aussi contribué à la soirée cauchemardesque de leur ex-coéquipier James Harden. « The Beard » (11 points) a manqué 14 de ses 17 tirs, réclamant sans cesse des coups de sifflet aux arbitres. Peu en réussite lui aussi, Joel Embiid (27 points) a marqué l'essentiel de ses points sur la ligne des lancers francs.

Un tir primé d'Irving au buzzer du premier quart-temps a donné 17 points d'avance aux Nets (40-23, 12e). Souriant sur le banc de touche, Ben Simmons a vu l'avance de sa nouvelle équipe grimper à 25 points au retour des vestiaires (90-65, 29e), sous l'impulsion de Seth Curry (24 points), envoyé à Brooklyn dans le même échange, en février. Déçus, les fans de Philadelphie ont alors changé de cible pour huer leurs propres joueurs.

« Ben (Simmons) savait qu'on allait le soutenir. Ça faisait du bien de calmer un peu tous ces fans. C'était même très calme à la fin, on n'entendait plus de chants contre Ben Simmons de leur part », a glissé Kevin Durant après le match, avant d'ajouter en conférence de presse : « C'est dur de chanter contre Ben Simmons quand vous perdez d'autant de points. »

Pour voir les deux équipes s'affronter de nouveau, il faudra espérer un duel en play-offs. Les Sixers, troisièmes de la Conférence Est (40 victoires - 25 défaites) devraient rejoindre les phases finales directement. Huitièmes (34 victoires - 33 défaites), les Nets pourraient passer par le play-in (tour de barrage).

Retour à l'accueil