Basketball Africa League : Marcus Crawford trop fort pour les sénégalais du DUC

Le meneur du DUC, Thierno Niang, a serré la main de Marcus Crawford avant même le coup de sifflet final en reconnaissance des prouesses de son adversaire le qui a brillamment mené l'équipe Guinéenne du SLAC à un succès de 85 à 70 dans le premier match de la Conférence du Sahara disputé samedi à Dakar Arena.

Crawford s'est avéré être le mal de tête des sénégalais DUC pendant la majeure partie des 39:48 minutes qu'il a passées sur le parquet.

Autant que DUC a changé et effectué des réajustements défensifs, Crawford a remporté le prix de l'homme du match après avoir marqué 21 de ses 30 points, un record dans le match, derrière l'arc pour propulser le SLAC vers une victoire de 85-70.

Basketball Africa League : Marcus Crawford trop fort pour les sénégalais du DUC

"Sa performance était énorme", a reconnu Dane Miller Jr. du SLAC qui a secondé Crawford avec 22 points.

"Quand nous avions besoin d'un panier, il nous en a fourni un. Il nous a gardés dans le match; Lui et moi étant les deux meneurs, nous allons nous amuser beaucoup », a admis Miller Jr.

Soutenu par une foule locale enthousiaste, DUC est parti en pause avec une avance de 45-37, mais ce qui s'est passé ensuite n'a rien à voir avec les 20 premières minutes.

Niang, qui a terminé avec 4 points et 4 passes décisives pour DUC, a noté : « Nous avons apprécié qu'ils soient venus nous soutenir. Nous aurions aimé gagner pour eux, mais ce n'est que le premier match. Nous n'avons pas bien joué comme nous devions le faire en deuxième mi-temps. Nous avons juste besoin d'aller le réparer et d'essayer de gagner le prochain match.

Bien que les champions guinéens aient contrarié les hôtes de DUC, il leur a fallu deux quarts du match pour comprendre pourquoi les champions sénégalais semblaient contrôler le match.

Basketball Africa League : Marcus Crawford trop fort pour les sénégalais du DUC

Le SLAC a utilisé une course de 14-5 qui a été suivie d'un 3pt de Crawford à trois minutes de la fin du troisième quart, et l'équipe basée à Conakry a pris sa première avance de la rencontre (51-50), forçant l'entraîneur Parfait Adjivon à prendre un temps mort. Mais cela n'a pas été fructueux puisque le SLAC a mené jusqu'à 16 points à un moment donné du match.

Avec leur destin sous contrôle, SLAC n'a plus jamais traîné, tandis que DUC a tout tenté pour renverser la vapeur.

Même l'atmosphère électrisante émanant des fans passionnés à domicile n'a pas pu dissuader le SLAC de lancer brillamment sa campagne de la BAL avec une énorme victoire. 

Basketball Africa League : Marcus Crawford trop fort pour les sénégalais du DUC

"L'entraîneur nous a dit de nous détendre et de nous calmer, et cela a fonctionné. Nous avons joué notre jeu comme nous nous sommes entraînés et cela a bien fonctionné pour nous », a déclaré le pivot du SLAC, Chris Obekpa, qui a contribué avec 13 points et 8 rebonds.

"C'est un grand élan pour le prochain match", a-t-il déclaré à propos de la victoire.

"C'était une super ambiance. J'ai adoré, même s'ils ne nous soutenaient pas, mais j'ai adoré l'énergie.

L'ailier du DUC Jordan Aboudou, qui a inscrit le premier panier de la rencontre avec un trois points à 10 secondes de jeu, a marqué ses 8 points dans le premier quart, mais il n'a plus jamais marqué. Il semble avoir passé beaucoup trop de temps sur le banc.

L'ouverture de la Conférence du Sahara sera à jamais marquée par l'atmosphère colorée à l'intérieur de la Dakar Arena avec des fans proposant des danses et des numéros chorégraphiques pendant la majeure partie du match.

Retour à l'accueil