Basketball Africa League : Majok guide l'US Monastir face à Ferroviario da Beira

Le Ferroviario da Beira a bien fait beaucoup de choses pendant la majeure partie des 40 minutes du match contre l'US Monastir, mais arrêter Ater Majok s'est avéré être un défi pour les mozambicains.

Majok a été le facteur x pour l'US Monastir pour commencer sa campagne de la Conférence du Sahara avec un succès de 77-71 dimanche à la Dakar Arena.

Et, au fur et à mesure que les champions mozambicains changeaient, faisaient des ajustements pour contenir le natif du Soudan, l'ancien pivot des Los Angels D-Fenders répondait avec des jeux sublimes aux deux extrémités du terrain.

«Ce n'est pas seulement un grand gars. Il est aussi mobile », a déclaré Helton Ubisse qui semblait impuissant à contenir Majok qui avait shooté à 8/9 aux tirs pour terminer avec 19 points et 12 rebonds, un record du match.

Basketball Africa League : Majok guide l'US Monastir face à Ferroviario da Beira

L'international tunisien Firas Lahyani a terminé avec 15 points et Michael Dixon en a ajouté 14 pour les finalistes de la saison inaugurale de la BAL.

C'était un match équilibré qui aurait pu aller dans les deux sens avec l'US Monastir et Ferroviario da Beira enregistrant 11 changements de tête.

L'équipe basée à Beira a converti 9 de ses 21 tentatives à 3 points tandis que Monastir n'a pu toucher le filet derrière l'arc que dans 3 de ses 19 tentatives.

Pour éviter ce qui aurait été un bouleversement majeur dans la Conférence du Sahara, l'entraîneur-chef de Monastir, Modrag Perisic, a profité de leur effectif plus grane et plus costaud pour battre leurs adversaires 38-26 dans la zone peinte.

William Perry et Jermelle Kennedy ont terminé avec 17 points chacun pour Beira, Ismael Nurmamade a ajouté 11 points, mais les 4 blocs de Majok se sont révélés trop pour Beira.

Basketball Africa League : Majok guide l'US Monastir face à Ferroviario da Beira

« Nous avons essayé tout ce que nous pouvions. Lorsque nous avons essayé de le doubler, il a réussi à déplacer le ballon et a trouvé un homme ouvert. Son physique et son agilité nous ont causé trop de problèmes », a admis l'entraîneur-chef de Beira, Luis Hernandez.

"Je suis juste heureux qu'il soit revenu à Monastir pour une deuxième saison", a admis Lahyani.

"Il fait partie de notre équipe depuis environ un an et il a été énorme pour nous au BAL la saison dernière. Sa présence dans la peinture rend les choses si faciles pour notre équipe.

"Ce n'était pas une victoire facile. Je peux vous assurer que Beira a de bons tireurs », a noté celui qui est également connu sous le nom de « Air Tunisie » en raison de son athlétisme.

Basketball Africa League : Majok guide l'US Monastir face à Ferroviario da Beira

Interrogés sur l'ajout de nouveaux joueurs, Hernandez et Kennedy ont été unanimes pour admettre qu'il leur faudra du temps pour adopter la philosophie des équipes car c'était leur premier match ensemble.

"Ils sont tous très bien intégrés à notre équipe, et je suis sûr qu'ils nous apporteront un grand soutien lors de nos prochains matchs", a noté Hernandes.

Les nouveaux joueurs de Beira, Prince Orizu et Randy Onwasor, ont cumulé 15 points, ce dernier a ajouté 7 rebonds.

Retour Ă  l'accueil