Basketball Africa League : le REG surprend les Marocains de l'AS Salé

Pour sa toute première apparition à la Basketball Africa League, le Rwanda Energy Group (REG) a traîné pendant la majeure partie du premier match de la Conférence du Sahara disputé ce dimanche contre l'Association Sportive de Salé du Maroc, mais une fois qu'ils ont renversé la situation, ils n'ont jamais regardé en arrière.

Jean Jacques Nshobozwabyosenumukiza est sorti du banc pour jouer le rôle du héros après avoir tout donné aux deux extrémités du parquet.

Le meneur de 23 ans a non seulement gardé le meilleur marqueur de l'AS Salé Terrell Stoglin hors de sa zone de confort pendant la majeure partie du troisième quart-temps, mais il a également tué le match sur un tir à trois points à une minute du buzzer final pour aider le débutant du BAL REG à surprendre les anciens Champions d'Afrique.

Nshobozwabyosenumukiza a terminé la rencontre sur un 4/10 aux tirs avec 13 points et 6 rebonds en 21:48 minutes sur le sol.

Basketball Africa League : le REG surprend les Marocains de l'AS Salé

"C'était une victoire très importante car c'était le tout premier match de BAL pour nous. Notre équipe était impatiente de remporter cette victoire. Nous avons fait un excellent travail en équipe », a déclaré Nshobozwabyosenumukiza.

Interrogé sur le défi d'affronter Stoglin, le meneur de 1,85 m (6 pieds 1 pouce) a déclaré: "Ce n'est pas facile [de défendre Stoglin], il est plus grand, il a des mouvements, il peut tirer, il peut pénétrer, mais je suis un bon défenseur aussi. Je devais m'assurer qu'il ne marque pas sur moi.

Cleveland Thomas Jr. a aidé REG avec 26 points, et Anthony Walker a mené le champion du Rwanda avec 21 points et 8 rebonds.

Basketball Africa League : le REG surprend les Marocains de l'AS Salé

Adonis Filer a établi un nouveau record de la BAL avec 14 passes décisives et a ajouté contribué 14 points et 4 interceptions.

"C'est un excellent booster de confiance", a-t-il déclaré à propos de la victoire.

« [Kigali] C'est notre objectif ultime. On enchaîne match par match, et on a pris nos affaires face à l'AS Salé.

Malgré la victoire, Adonis a admis : « Nous devions nous améliorer en défense. Ils ont fait beaucoup de trios, surtout en transition. Nous avons eu le temps de faire quelques ajustements; L'entraîneur a souligné beaucoup de nos erreurs et nous avons réglé le problème. Bien que l'AS Salé ait mené jusqu'à 11 points à un moment donné du match et qu'il se soit dirigé vers le vestiaire avec une avance de 48-46, le REG n'a jamais paniqué et une défense agressive dans la seconde moitié du match s'est avérée cruciale pour l'équipe rwandaise. 

Basketball Africa League : le REG surprend les Marocains de l'AS Salé

« La clé de notre victoire ce soir a été notre défense », a déclaré l'entraîneur-chef du REG, Robert Pack.

"Une fois que nous avons commencé à limiter leurs paniers de transition et verrouillé la défense du demi-terrain, nous avons pu obtenir des paniers faciles", a expliqué l'ancien joueur de la NBA.

"C'est vraiment énorme", a poursuivi Pack lorsqu'on lui a demandé l'importance de la victoire. «Nous n'avons pas eu nos gars ensemble pendant longtemps parce que beaucoup de gars jouaient en équipe nationale. Donc, en peu de temps, les gars ont pu vraiment se rassembler, travailler dur, nous avons réglé les choses. Nous avions vraiment besoin d'obtenir ce premier match, de découvrir qui nous sommes et de terminer le tournoi sur une bonne note.

Stoglin, qui a établi un record pour le plus de points marqués dans un match (40) la saison dernière, a terminé avec un record de 32 points. L'ancienne star de Ferroviario de Maputo, Alvaro Masa, a marqué ses 13 points en première mi-temps, mais n'a pas obtenu de temps de jeu au dernier quart.

Basketball Africa League : le REG surprend les Marocains de l'AS Salé

"Nous devons nettoyer quelques choses, nous avons eu quelques mauvaises possessions, mais nous devons créer plus de situations pour pouvoir marquer", a déclaré le meneur de l'AS Salé Abdoulaye Harouna qui a terminé avec 9 points.

"Je ne pense pas que ce soit une défaillance mentale", a répondu Harouna lorsqu'on lui a demandé comment l'AS Salé avait permis au REG de rester dans le match même lorsque les Marocains semblaient contrôler totalement le match et avaient une avance à deux chiffres.

"C'est juste notre premier match. Perdre le premier match fait mal, on ne voulait pas être dans cette position, mais tout est encore possible. Vous pouvez perdre la première partie et gagner toutes les parties restantes. Il nous reste encore quatre matchs et nous voulons être qualifiés », a déclaré le Nigérien, qui a joué pour la FAP du Cameroun lors de la saison inaugurale de la BAL.

Retour Ă  l'accueil