Tyrese Haliburton et Desmond Bane remportent le Clutch Challenge

Pour les 75 ans de la ligue, Tyrese Haliburton et Desmond Bane ont rendu un vibrant hommage à cinq légendes, en remportant cet inédit « Clutch Challenge ».

Alors que le « Rising Stars Challenge » a fait peau neuve cette année, la NBA a également décidé d’inclure une petite nouveauté le premier jour de son All-Star Weekend : un « Clutch Challenge ». Derrière cet anglicisme se cache en réalité un mini-tournoi, en quelque sorte similaire à l’ancien « Shooting Stars Challenge ».

Le principe est assez simple : quatre équipes de deux joueurs chacune disposent de 90 secondes pour reproduire cinq actions iconiques de l’histoire de la ligue. Les cinq actions en question sont le « baby-hook » de Magic Johnson (1987), le « top of the key » de Charles Barkley (1993), le « from the wing » de Reggie Miller (1998), le « right-corner 3 » de Ray Allen (2013) et le « from the logo » de Damian Lillard (2019).

Pour valider son passage, chaque équipe doit réussir ces cinq tirs de légende, dans n’importe quel ordre, du moment qu’un joueur ne shoote pas deux fois de suite. Fort logiquement, la plus rapide de ces quatre doublettes à boucler son passage repart avec la victoire.

Organisé entre les deux demi-finales et la finale du « Rising Stars Challenge », ce « Clutch Challenge » mettait aux prises les duos suivants : Tyrese Haliburton & Desmond Bane — Tyrese Maxey & Scottie Barnes — Josh Giddey & Evan Mobley — Jaden Hardy & Michael Foster Jr. (G-League).

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce mini-tournoi est allé très vite, alors que l’on regrettera avant tout le fait que les joueurs n’aient daigné imité un minimum les shoots de leurs glorieux aînés (sur le « baby-hook » de Magic Johnson, notamment).

Scottie Barnes se rate complètement !
Ce sont d’abord Josh Giddey et Evan Mobley qui ont ouvert le bal. Après avoir démarré par un 4/4 aux tirs, profitant en prime d’un chrono lancé tardivement, les deux rookies ont buté sur l’ultime shoot, de Damian Lillard, perdant quelques précieuses secondes et bouclant leur passage en 49.7 secondes.

Derrière, les jeunes de l’Ignite Team, Jaden Hardy et Michael Foster Jr, n’ont malheureusement pas pu faire mieux que le temps de passage de leurs prédécesseurs. Même s’ils ont eu deux possibilités d’éclipser le chrono du tandem Giddey/Mobley, depuis le « spot » de Damian Lillard, encore choisi en dernier.

Ensuite, ce sont Tyrese Haliburton et Desmond Bane qui se sont présentés sur le parcours. Et ils n’ont pas mis très longtemps à s’adapter aux différents « spots » du tournoi, inscrivant leurs cinq shoots en seulement… 39.1 secondes ! La barre était haute, très haute même, tandis qu’il ne restait plus qu’une seule équipe derrière eux…

Et cette équipe, c’était celle de Scottie Barnes et Tyrese Maxey. Problème : il n’a fallu que quelques secondes pour comprendre qu’elle ne donnerait rien, puisque les deux joueurs ont proposé un passage absolument atroce ! Mention spéciale pour Barnes, qui a tout simplement terminé à… 0/5 aux tirs, alors qu’il se situait sur le « spot » de Magic Johnson, situé le plus près du panier !

Un échec qui ne manquera pas de figurer dans le prochain Shaqtin’ a Fool, et qui permet par conséquent à la paire Tyrese Haliburton – Desmond Bane de triompher, dans ce « Clutch Challenge » ! Reste à savoir s’il sera conservé sur la durée…

Retour Ă  l'accueil