Joël Embiid, James Harden, Ben Simmons et Kevin Durant, directement ou indirectement concernés par la "trade deadline" NBA, le 10 février 2022

Joël Embiid, James Harden, Ben Simmons et Kevin Durant, directement ou indirectement concernés par la "trade deadline" NBA, le 10 février 2022

C'est d'ores et déjà le trade le plus marquant de la "deadline" ce jeudi : James Harden quitte Brooklyn. La star des Nets rejoint Philadelphie en échange de Ben Simmons, Seth Curry, André Drummond et deux premiers tours de draft. Chacun y trouve son compte, notamment Harden qui tenait à changer d'air, tout comme Simmons qui ne jouait plus avec les Sixers depuis le début de la saison.

James Harden et Brooklyn, c'est fini. Le barbu le plus célèbre de la NBA a vu son souhait exaucé jeudi lors de la dernière journée des trades de la Ligue nord-américaine selon ESPN et The Athletic. Il quitte les Nets pour rejoindre Philadelphie, où son duo avec Joel Embiid fait d'ores et déjà saliver. Harden n'est pas le seul homme heureux dans l'histoire. Ben Simmons est lui aussi satisfait de quitter enfin les 76ers, où il ne jouait plus depuis le début de la saison, pour rejoindre les Nets. Brooklyn récupère également Seth Curry, André Drummond et deux premiers tours de draft dans la transaction. Une belle affaire.

Harden, meilleur marqueur de la ligue à trois reprises, avait rejoint les Nets en 2020 en provenance de Houston pour former un trio de rêve avec Kyrie irving et Kevin Durant et l'ambition affichée de remporter le titre de champion de NBA. L'élimination de Brooklyn par le futur champion, les Milwaukee Bucks, en demi-finale de la Conférence Est, sonnait déjà comme une première désillusion. La saison actuelle en est une autre. Privé d'Irving la quasi-totalité du temps en raison de son refus de se faire vacciner, et de Durant depuis quelques semaines en raison d'une blessure à un genou, les Nets traversent une passe particulièrement délicate avec neuf défaites consécutives.

CURRY ET DRUMMOND, DEUX RENFORTS BIENVENUS

De quoi finir de convaincre Harden de mettre les voiles pour retrouver Joel Embiid (29,4 points, 10,9 rebonds, 4,3 passes de moyenne) pour former l'un des duos les plus attractifs de la NBA. Philadelphie s'était détachée comme la destination la plus probable compte tenu de la situation de son meneur, Ben Simmons, qui souhaitait quitter le navire depuis l'été dernier. L'Australien de 25 ans, premier choix de la draft en 2016, avait été mis à l'amende par les 76rs pour avoir refusé de participer au camp d'entraînement et n'avait pas joué la moindre minute cette saison, en prétextant un blocage psychologique. Il a ainsi trouvé la porte de sortie recherchée depuis de nombreux mois.
Ben Simmons

Mais Brooklyn n'a pas seulement récupéré un excellent meneur en la personne de Simmons. Seth Curry, auteur de la meilleure saison de sa carrière jusqu'ici (15 points, 3,4 rebonds et 4 passes de moyenne) vient donner une profondeur bienvenue à l'arrière pour les Nets. Et André Drummond dans la raquette. L'ancien joueur de Detroit était réduit à jouer les doublures de luxe pour Embiid à Philadelphie. Il constitue lui aussi un renfort de choix, et nécessaire, dans le secteur intérieur de Brooklyn et pourrait être titulaire au poste de pivot. Les Nets peuvent par ailleurs travailler sur l'avenir en récupérant deux premiers tours de draft (un non protégé en 2022, un protégé en 2027 selon ESPN).

Retour Ă  l'accueil