NIKOLA JOKIC ROULE SUR LES MILWAUKEE BUCKS, LES PHOENIX SUNS EN GRANDE FORME, LUKA DONCIC BRILLANT MAIS BATTU

Auteur de 18 points et 15 passes décisives, Nikola Jokic a mené les Denver Nuggets à une victoire éclatante contre les Milwaukee Bucks (136-100). Luka Doncic a aussi été excellent mais son triple-double n’a pas suffi à faire gagner les Dallas Mavericks. En revanche, dixième victoire de suite pour les Phoenix Suns, vainqueurs des San Antonio Spurs (115-110).

LE MATCH : LE TRIPLE-DOUBLE DE LUKA DONCIC N’A PAS SUFFI

Après des premiers mois difficiles, Luka Doncic est monté en puissance depuis plusieurs semaines. Avec, à nouveau, des performances spectaculaires dont il est coutumier. Mais ses 34 points, 12 rebonds et 11 passes décisives n’ont pas mené les Mavericks à la victoire la nuit dernière. Dallas s’est fait surprendre par Orlando (108-110), l’équipe avec le pire bilan de la ligue cette saison. Le Magic a surfé sur un deuxième quart-temps très prolifique (41 points) pour prendre le large avant de tenir bon. Le rookie Franz Wagner a inscrit le panier pour la gagne à 55 secondes de la fin.

Les Mavericks ont eu une opportunité de repasser devant mais Doncic, défendu par deux joueurs, a opté pour une passe vers Maxi Kleber, libre derrière l’arc. Ce dernier a raté la balle de match. "Je n’allais pas tirer par-dessus deux joueurs alors qu’il était tout seul. Si c’était à refaire, je referais pareil", assure la jeune superstar de Dallas. Cette défaite fait reculer d’un rang la franchise texane, sixième à l’Ouest désormais.

LE JOUEUR : NIKOLA JOKIC RÉGALE ET LES NUGGETS ÉCRASENT LES BUCKS
Pas de pitié pour la bête blessée. Les Bucks souffrent en ce moment et ils ont pris une belle claque en affrontant les Nuggets dimanche. Une défaite de 36 points des champions en titre, complètement amorphes en deuxième période. Avec un MVP pour faire la différence. Pas Giannis Antetokounmpo, vainqueur du trophée en 2019 et 2020, mais bien Nikola Jokic. Intenable, le Serbe est passé tout près du triple-double : 18 points, 9 rebonds et 15 caviars. Son record de la saison à la passe est égalé.
Dans son sillage, les Nuggets ont fait exploser la défense des Bucks au retour des vestiaires. Pour élargir leur avance à coups de paniers primés. Jokic a constamment trouvé les snipers autour de lui et ses coéquipiers ont mis dedans. 23 tirs à trois-points marqués par Denver en 43 tentatives (53%). Dont 4 pour Aaron Gordon (24 points) et Monte Morris (18). Les Nuggets sont lancés sur 5 victoires de suite et ils sont repassés cinquièmes à l’Ouest.

LA PERFORMANCE : ENCORE UN COMEBACK POUR LES SUNS
Les Suns sont les rois des quatrièmes quart-temps et ça explique pourquoi Phoenix caracole en tête de la ligue. Même menés, ils finissent toujours par inverser la tendance. Ou presque. Chris Paul et ses partenaires ont encore une fois été brillants dans les 12 dernières minutes pour finalement venir à bout des Spurs (115-110) malgré 12 points de retard à l’entame du dernier quart. Le meneur a flirté avec le triple-double – 20 points, 8 rebonds et 19 passes – mais c’est son coéquipier Devin Booker qui a fait la différence dans les moments les plus chauds.

Auteur de 28 points, il a aussi planté deux paniers à trois-points de suite pour donner 4 points d’avance aux siens à un peu plus d’une minute de la fin. Avec ce succès, les Suns - qui restent sur 10 victoires de suite - sont assurés d’être en tête de la Conférence Ouest au moment du All-Star Game, ce qui va permettre à leur coach Monty Williams de s’inviter à l’événement. Probablement en compagnie de Paul et Booker.

LE ROOKIE : CADE CUNNINGHAM AUSSI EN TRIPLE-DOUBLE
Opposé à Evan Mobley, le favori pour le trophée de rookie de l’année pour l’instant, Cade Cunningham a eu une belle opportunité de montrer ce qu’il sait faire dimanche soir. Le jeune meneur des Pistons a compilé un triple-double (19 points, 10 rebonds et 10 passes), le deuxième de sa jeune carrière, tout en contribuant à la belle victoire des Pistons contre les Cavaliers (115-105). Tout a pourtant très mal démarré pour Detroit et Cunningham puisque la franchise du Michigan a encaissé un 15-0 dès le coup d’envoi de la partie avant de finalement revenir au score pour l’emporter en dominant le quatrième quart-temps.

Le premier choix de la draft 2021 a lui manqué tous ses premiers tirs (6 sur 21 au total) et il est rentré au vestiaire avec 0 point au compteur. C’est donc en deuxième période qu’il a fait la différence. Au meilleur moment. Mobley a fini avec 18 points et 9 rebonds mais Cade Cunningham – 16,1 points, 5,5 rebonds et 5,4 passes – continue de se replacer doucement dans la course au ROY.

LA SÉRIE : 5 DÉFAITES DE SUITE POUR UTAH
Quelle soirée terrible pour le Jazz. Alors que Donovan Mitchell et Rudy Gobert manquent toujours à l’appel, les joueurs d’Utah ont perdu contre Minnesota (106-126) et Joe Ingles, l’un des autres membres importants du groupe, c’est blessé au genou. C’est la cinquième défaite de suite pour la franchise de Salt Lake City, en grandes difficultés en ce moment.

LES RÉSULTATS DE LA NUIT EN NBA
Hawks - Lakers : 129-121
Hornets - Clippers : 90-121
Bulls - Trail Blazers : 130-116
Pistons - Cavaliers : 115-105
Magic - Mavericks : 110-108
Bucks - Nuggets : 100-136
Timberwolves - Jazz : 126-106
Suns - Spurs : 115-110

Retour Ă  l'accueil