Le Miami Heat enfonce les Charlotte Hornets

En encaissant un 35-8 dans le troisième quart-temps, Charlotte avait peu de chances de l'emporter à domicile face à une équipe de Miami qui a la première place de la conférence Est dans le viseur (une seule longueur de retard sur le leader Chicago). Il semble que l'ambiance soit un peu gâtée en Caroline du Nord, entre les mots échangés par le rookie James Bouknight (qui a été renvoyé au vestiaire) et son coach ou le faible temps de jeu en seconde mi-temps (6 minutes) d'un LaMelo Ball qui reste en phase d'apprentissage selon James Borrego.

La saison des Hornets n’est qu’une suite de toboggans, avec des séries de victoires et de défaites qui s’enchaînent, et cette nuit, les coéquipiers de LaMelo Ball ont subi leur quatrième défaite de suite face à Miami. Un revers (104-86) qui est à l’image de leur saison avec des hauts et des bas, et même des très bas puisqu’ils ont touché le fond au retour des vestiaires.

C’est Miami qui avait pris le meilleur départ avec un 9-0 signé du tandem Adebayo-Butler pour faire un premier break (25-18) en fin de premier quart-temps. Tyler Herro et Kyle Lowry font mouche de loin, et l’écart atteint les 10 points (38-28). Mais le Heat s’endort, et Miles Bridges se fâche. Oublié du All-Star Game, il prend le match à son compte, et tout y passe. Les Hornets signent un 14-2 pour prendre les commandes du match, et à la pause, Charlotte est devant (51-46).

Au retour des vestiaires, 90 secondes suffisent à Bam Adebayo et Kyle Lowry pour renverser les Hornets (53-51). La suite sera un véritable naufrage pour les Hornets puisqu’ils ne vont inscrire que 8 points dans le quart-temps.

En face, le Heat déroule et signe un 16-0 pour prendre le large (76-59). Charlotte est assommé, et l’écart flirte avec les 30 points au début du 4e quart-temps (91-64). A l’arrivée, une victoire facile de Miami face à des Hornets qui ont pris deux gros coups sur la tête en deux soirs. Les joueurs de James Borrego sont désormais 9e.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Un 3e quart-temps à sens unique. Les Hornets ne voulaient que courir, et le Heat leur a donné une leçon de basket dans le 3e quart-temps. Une leçon de basket placé avec du mouvement et des passes. Quasiment pas de dribbles pour rechercher le meilleur tir. La défense des Hornets n’est pas en place, et Miami déroule son basket. De l’autre côté du terrain, un mix entre une zone et de l’individuelle avec PJ Tucker et Bam Adebayo qui flottent beaucoup pour bloquer l’accès à la raquette. Résultat, 35-8 pour Miami dans ce 3e quart-temps !

– Embrouille sur le banc. Alors que le 4e quart-temps avait repris, James Bouknight s’est levé du banc pour s’en prendre à James Borrego. Des coéquipiers le retiennent, et finalement, un assistant l’emmène aux vestiaires. Il ne reviendra pas sur le banc. Peut-être n’a-t-il pas accepté de jouer les quatorze dernières secondes du 3e quart-temps, et d’être remplacé dans la foulée.

TOPS/FLOPS
‚úÖ Jimmy Butler.
La dureté du Heat crève l’écran en défense, et Jimmy Butler est un « two-way player » de grande qualité. En attaque, il ne force rien, et comme ses coéquipiers, il cherche toujours le shoot le plus simple et le plus efficace. C’est un régal à regarder, et sa complicité avec Kyle Lowry est prometteuse.

‚úÖ Bam Adebayo. Il change tout le jeu du Heat par ses écrans très haut et son positionnement sur les pick-and-roll ou pick-and-pop. Son jeu en attaque rappelle celui de Draymond Green, avec en plus une capacité à sanctionner à mi-distance ou sur des gros dunks quand il s’ouvre au cercle. Son 3e quart-temps est remarquable, et il efface une première mi-temps plus compliquée.

‚õĒ Le duo Hayward-Oubre Jr. Il y a du répondant en défense côté Miami, et Gordon Hayward et Kelly Oubre Jr. ont explosé à l’impact. Le premier signe un vilain 0 sur 7 aux tirs, tandis que le second fait 3 sur 15 aux tirs, dont 1 sur 9 à 3-points. Les arrières de Charlotte n’ont jamais réussi à faire du drive-and-kick de manière propre en raison des mains actives de Miami. Résultat, Ball et Rozier ont beaucoup forcé, et les shooteurs extérieurs n’ont pas été servis dans de bonnes conditions.

LA SUITE
Charlotte (28-26) : réception des Raptors lundi pour un 3e match en quatre jours.

Miami (34-20) : déplacement à Washington lundi

Retour à l'accueil