Ja Morant et les Grizzlies ont de attentes élevées

À sa troisième saison dans la NBA, Ja Morant veut aider les Grizzlies de Memphis à remporter le championnat de la NBA, rien de moins.

« C'est notre objectif, a dit le deuxième choix en 2019. Je trouve que si nous restons concentrés et si nous continuons de grandir, c'est un but réalisable. Il faut y aller un jour à la fois. »

Memphis a un dossier de 41-19 et se trouve non loin des Warriors, qui sont deuxièmes dans l'Ouest. Les Grizzlies avaient une fiche de 9-10 le 27 novembre.

Morant a raté 12 matchs à cause d'une blessure au genou gauche et en raison du protocole de la ligue concernant la pandémie.

Les Grizzlies et les Hornets inscrivent en moyenne 113,8 points par match, un sommet dans la NBA.

Memphis domine le circuit avec 48,9 rebonds, 10,1 interceptions et 6,3 blocs par match. Et l'Ontarien Dillon Brooks n'a disputé que 21 matches, en lien à des blessures.

« Ils sont très bons en attaque et en défense et ils sont créatifs, a dit l'entraîneur de Golden State, Steve Kerr. Ils ont de la profondeur. Il faut vraiment se méfier d'eux. »

Le groupe a commencé à prendre forme en 2018, où Jaren Jackson a été repêché quatrième.

Le directeur général Zach Kleiman compte sur 12 joueurs qui n'en sont qu'à une troisième saison ou moins.

Le pivot Steven Adams est le plus vieux, prenant part à une neuvième saison.

Desmond Bane, choisi 30e en 2020, épate avec 17,9 points par match et un taux de succès de ,419 pour les tirs de trois points.

Jackson est au troisième rang de la NBA avec 2,2 blocs par match dans le club dirigé par Taylor Jenkins, embauché en juin 2019.

« Ils donnent des maux de tête, a dit l'entraîneur des Pistons, Dwane Casey. Je ne vois pas beaucoup de faiblesses. »

Les Grizzlies sont invaincus lors des 19 matches où ils ont inscrit au moins 120 points.

Ils ont gagné six matches de suite avant d'être battus 123-119 par les Blazers mercredi dernier, avant la pause du match des étoiles.

Ils vont rejouer jeudi, au Minnesota.

Âgé de 22 ans, Morant a fourni en moyenne 26,8 points, se classant septième de la ligue à ce chapitre.

S'il garde le rythme, il terminerait avec des moyennes d'au moins 25 points, cinq rebonds et cinq passes. À l'âge de 22 ans ou moins, seuls Michael Jordan, LeBron James, Luka Doncic, Oscar Robertson et Tracy McGrady en ont fait autant.

Giannis Antetokounmpo, des Bucks, voit en Morant et les Grizzlies une autre équipe de petit marché qui peut aspirer au titre.

« Ils sont incroyables, a dit Antetokounmpo. Ils ont une culture numéro 1 et un excellent entraîneur. Je pense qu'ils peuvent aller jusqu'au bout. »

Ja Morant et les Grizzlies ont de attentes élevées

Le groupe a commencé à prendre forme en 2018, où Jaren Jackson a été repêché quatrième.

Le directeur général Zach Kleiman compte sur 12 joueurs qui n'en sont qu'à une troisième saison ou moins.

Le pivot Steven Adams est le plus vieux, prenant part à une neuvième saison.

Desmond Bane, choisi 30e en 2020, épate avec 17,9 points par match et un taux de succès de ,419 pour les tirs de trois points.

Jackson est au troisième rang de la NBA avec 2,2 blocs par match dans le club dirigé par Taylor Jenkins, embauché en juin 2019.

« Ils donnent des maux de tête, a dit l'entraîneur des Pistons, Dwane Casey. Je ne vois pas beaucoup de faiblesses. »

Les Grizzlies sont invaincus lors des 19 matches où ils ont inscrit au moins 120 points.

Ils ont gagné six matches de suite avant d'être battus 123-119 par les Blazers mercredi dernier, avant la pause du match des étoiles.

Ils vont rejouer jeudi, au Minnesota.

Âgé de 22 ans, Morant a fourni en moyenne 26,8 points, se classant septième de la ligue à ce chapitre.

S'il garde le rythme, il terminerait avec des moyennes d'au moins 25 points, cinq rebonds et cinq passes. À l'âge de 22 ans ou moins, seuls Michael Jordan, LeBron James, Luka Doncic, Oscar Robertson et Tracy McGrady en ont fait autant.

Giannis Antetokounmpo, des Bucks, voit en Morant et les Grizzlies une autre équipe de petit marché qui peut aspirer au titre.

« Ils sont incroyables, a dit Antetokounmpo. Ils ont une culture numéro 1 et un excellent entraîneur. Je pense qu'ils peuvent aller jusqu'au bout. »

Retour à l'accueil