Grâce à deux actions décisives de Ja Morant en fin de match, Memphis est venu mardi à bout de Golden State (116-108) et enchaîne une dixième victoire consécutive, meilleure série actuelle en NBA et record de la franchise.

Grâce à deux actions décisives de Ja Morant en fin de match, Memphis est venu mardi à bout de Golden State (116-108) et enchaîne une dixième victoire consécutive, meilleure série actuelle en NBA et record de la franchise.

Jusqu’où iront-ils ? Les Grizzlies, inarrêtables depuis plusieurs matches, sont allés chercher une dixième victoire à la suite. Pourtant, la venue des Warriors à Memphis pouvait laisser penser que cette série historique pour la franchise serait mise à mal. Ça n’a rien changé. Ja Morant et ses coéquipiers ont infligé le même traitement à la deuxième meilleure équipe de la ligue. Pour s’imposer 116 à 108 en faisant encore une fois forte impression.

Le jeune meneur, qui devrait être All-Star pour la première fois de sa carrière cette saison, a torturé la défense californienne en inscrivant 29 points tout en distribuant 8 passes décisives. Il a joué les yeux dans les yeux avec un Stephen Curry auteur d’un triple-double – 27 points, 10 rebonds et 10 passes – mais plutôt maladroit (8 sur 21 et 2 sur 9 à trois-points). Morant a vite donné le ton de la rencontre en passant 18 points avant la pause. Les Grizzlies ont alors compté jusqu’à 18 longueurs d’avance dans le second quart-temps avant de subir le retour de leurs adversaires (59-51 en faveur de Memphis à la pause).

Le match a alors basculé dans une toute autre atmosphère, digne des Playoffs. Les Warriors sont revenus à la charge pour reprendre les devants. Sans se détacher pour autant. Aucune des deux équipes n’a pu faire grimper l’écart à plus d’une possession, se rendant ainsi coup pour coup. Mais c’est tout de même Golden State qui a entamé le quatrième quart-temps avec 3 petits points d’avance (87-90). Morant n’est pas venu de suite à la rescousse. C’est d’abord sa doublure, Tyus Jones, qui a fait la différence. Ses deux trois-points consécutifs à un peu plus de 3 minutes de la fin ont distancé les Warriors (109-100) avant que son coéquipier porte le coup de grâce.

Jones a fini avec 17 points, tout comme Ziaire Williams. Jaren Jackson Jr a ajouté 13 points et 11 rebonds. Des soutiens de poids pour leur star. Les Grizzlies ont gagné la bataille du collectif malgré quatre joueurs de Golden State à plus de 10 points en plus de Curry. Dont 14 en 20 minutes pour Klay Thompson, qui jouait seulement son deuxième match. Avec cette dixième victoire, Morant et les Grizzlies continuent de mettre la pression sur le Jazz, troisième.

« Je pense que cela ne fait pas de doute qu'il est un joueur All-Star. Le vrai débat est plutôt : ''est-il le meilleur meneur de la ligue ?'' », assurait Desmond Bane, l'arrière de Memphis, à propos de son coéquipier Ja Morant début janvier.

Mardi soir, face à Golden State et Stephen Curry, le meilleur meneur du début de saison s'est montré à la hauteur de ces mots. Le n°12 des Grizzlies (29 points, 8 passes) a signé deux actions décisives en fin de match pour arracher la victoire (116-108). Le 10e succès consécutif des joueurs du Tennessee, un record dans l'histoire de la franchise.

Alors que Memphis comptait trois points d'avance (111-108) à 45 secondes du buzzer, Morant a attaqué le cercle avant de conclure d'un « floater » (tir à une main) malgré la défense de Gary Payton II. Vingt secondes plus tard, le meneur a récidivé, déposant Andrew Wiggins tout en vitesse avant de conclure d'un lay-up, avec la faute de l'ailier des Warriors, pour plier le match.

Curry et Thompson n'ont pas suffi
Pour son deuxième match, après un retour fringant contre Cleveland, Klay Thompson a joué 19 minutes, préservé par Steve Kerr. L'arrière était bien sur le parquet en fin de rencontre, pour tenter d'arracher la victoire. Mais comme Stephen Curry, il s'est montré maladroit dans les dernières minutes (14 points, 5 sur 13 au tir). Curry a signé un triple double insuffisant (27 points, 10 rebonds, 10 passes).

« C'était un grand match. Deux des meilleures équipes de la ligue. (Memphis) est l'équipe la plus en forme et on s'est donné une chance mais nous n'avons pas assez bien joué pour gagner », reconnaissait Steve Kerr après le match. En plus de Morant, le collectif des Grizzlies a répondu présent avec 17 points de Tyus Jones (5 sur 5 à trois points) et 14 de Brandon Clarke, tous deux remplaçants. L'intérieur français Killian Tillie n'est pas entré en jeu.

Au classement, Golden State (30 victoires - 10 défaites) laisse Phoenix prendre seul la tête de la Conférence Ouest. Les Grizzlies reviennent à hauteur d'Utah, en difficulté sans Rudy Gobert, à la troisième place (29 victoires - 14 défaites).

Retour à l'accueil