Les Warriors viennent à bout du Heat de Miami malgré un Stephen Curry à 9 points

Le chiffre 9 comme le nombre de points de Stephen Curry lundi soir. Le meneur star des Warriors est passé à côté de son match : 3 sur 17 aux tirs et 1 sur 10 à trois-points. Même s’il a compensé en partie sa maladresse avec 10 passes décisives, il n’était plus descendu sous la barre des 10 points depuis le 30 octobre 2019 et une défaite contre les Suns. Mais même sa contre-performance n’a pas empêché Golden State de l’emporter contre Miami (115-108).

Pour le deuxième match de suite, les Warriors ont délivré 39 passes décisives mais ils ont toutefois dû s’employer pour venir à bout d’une valeureuse équipe de Miami qui doit faire avec de nombreux absents et qui a également dû se passer de Jimmy Butler lors des 15 dernières minutes de la rencontre.

Malgré les deux fautes rapides de Stephen Curry, les Warriors prennent facilement leur envol derrière une défense intraitable. Ils provoquent 7 ballons perdus de Miami et le revenant Draymond Green distribue 6 caviars alors qu’Andrew Wiggins (12 points) et Jordan Poole (14 points), en sortie de banc, se régalent derrière les 7m25 (28-15). Le Heat ne panique pas et lance un 18-3 derrière le trio Kyle Lowry – Tyler Herro – Caleb Martin pour prendre les devants (46-43). Dans le sillage du réveil de Stephen Curry, qui marque 7 points de suite, Golden State rectifie toutefois le tir et reprend l’avantage avant la pause (59-54).

Déjà agressif en fin de première mi-temps, Jimmy Butler continue sur sa lancée dès le retour des vestiaires. Il marque dix points dans la période pour remettre brièvement le Heat devant mais c’est de nouveau Jordan Poole, lui aussi auteur de dix points, qui prend ses responsabilités alors que la défense du Heat gêne beaucoup Stephen Curry. Grâce à leur remplaçant, les Warriors reprennent sept longueurs d’avance alors que le Heat perd Jimmy Butler sur une nouvelle blessure à la cheville droite (89-82).

Malgré l’absence de Jimmy Butler et avec un Kyle Lowry jusqu’ici maladroit, le Heat n’abdique pas. Kyle Guy règle la mire, Tyler Herro met la pression sur la défense des Warriors et Miami s’accroche (108-104).

Malheureusement pour les hommes de Eric Spoelstra, les Warriors infligent un 9-0 à leur adversaire, terminé par un contre de Draymond Green sur Omer Yurtseven, suivi d’un dunk avec la faute de Jordan Poole sur le pivot du Heat pour engranger une nouvelle victoire.

CE QU’IL FAUT RETENIR
— Jordan Poole, sixième homme de luxe. Avec le retour imminent de Klay Thompson (prévu dimanche contre les Cavs), Steve Kerr a de nouveau utilisé Jordan Poole en sortie de banc. À Utah, pour son premier match de retour après 12 jours d’absence, l’arrière avait été efficace en marquant 10 points en 17 minutes de jeu. Cette nuit, alors que Steve Kerr expliquait avant la rencontre qu’il garderait Gary Payton II dans le cinq pour des raisons défensives face au duo Lowry – Herro, Jordan Poole est rentré après trois minutes de jeu pour remplacer un Stephen Curry à deux fautes et il a tout de suite dynamité la défense floridienne, marquant 14 points à 3/6 de loin. Il a continué sur ce rythme toute la rencontre, terminant avec 32 points. Si Kerr n’a pas voulu confirmer que Poole resterait sur le banc à Dallas et à La Nouvelle-Orléans, il semble que les Warriors se préparent doucement au retour de Klay Thompson, et le rôle de sixième homme semble aller à ravir à Jordan Poole.

— Draymond Green n’a pas perdu le rythme. Absent pendant une semaine après avoir testé au positif au Covid-19 après le match de Noël contre Phoenix, Draymond Green a marqué son retour cette nuit avec la manière. L’homme à tout faire des Warriors n’a pas marqué en première mi-temps mais il a délivré 10 passes décisives, devenant le premier joueur depuis Ricky Rubio en février 2020 à réussir une telle performance. Il a également de nouveau été omniprésent en défense, contrant notamment deux tirs à 3-points après avoir pourtant aidé sur un drive adverse. Et c’est lui qui a permis aux Warriors de tuer le match en dernier quart temps.

Les Warriors viennent à bout du Heat de Miami malgré un Stephen Curry à 9 points

— La rechute de Jimmy Butler. Vu à son avantage dans cette rencontre, en particulier en fin de première mi-temps et en troisième quart temps, Jimmy Butler a vu son rythme coupé par une nouvelle blessure à la cheville droite sur une action somme toute anodine, alors qu’il s’apprêtait à attaquer Juan Toscano-Anderson. Le joueur du Heat s’est écroulé et a reçu l’aide de ses coéquipiers pour rejoindre les vestiaires. Jimmy Butler, qui a raté 12 matchs depuis le 29 novembre, s’était déjà tordu la cheville contre Washington le 28 décembre. Si il n’avait pas raté de matchs suite à cette blessure, il semble l’avoir aggravé cette nuit et pourrait de nouveau rejoindre l’infirmerie déjà bien fournie de Miami.

TOPS/FLOPS
Jordan Poole. Le nouveau sixième homme des Warriors a fait exploser les compteurs cette nuit, terminant la rencontre avec 32 points à 12/17 aux tirs et 5 passes décisives pour suppléer un Stephen Curry qui est passé au travers.

✅ Draymond Green. 13 passes décisives, 8 rebonds, 5 points, 4 contres, 1 interception. Draymond Green était partout et décisif pour son premier match après être passé par la case Covid-19.

Andrew Wiggins. L’ailier des Warriors a commencé fort la rencontre marquant 12 de ses 22 points en premier quart temps. Il a également ajouté 6 rebonds, 4 passes, et 2 interceptions pour sortir une copie de nouveau très satisfaisante.

✅ Jimmy Butler. La star du Heat était parti pour faire un nouveau gros match (22 points, 5 rebonds, 3 passes) avant de devoir quitter ses partenaires sur blessure à la cheville droite en troisième quart-temps.

Stephen Curry. Bien défendu par le Heat, le double MVP a tout raté ou presque cette nuit. Il n’a pas atteint la barre des 10 unités et a terminé la rencontre à 3/17 aux tirs et 1/10 de loin. Il a tout de même délivré 10 passes décisives pour compenser un peu sa maladresse.

⛔ Kyle Lowry. À l’instar de son adversaire, il est lui aussi passé au travers avec 7 ballons perdus et un 4/13 aux tirs. Il a lui aussi fait jouer ses coéquipiers avec 11 passes décisives.

⛔ Tyler Herro. L’arrière a eu besoin de 23 tirs (7 réussites) pour atteindre la barre des 18 points. Il vient s’ajouter à la longue liste d’extérieurs bien défendu par Gary Payton II et Andrew Wiggins.

LA SUITE
Golden State (29-7) : les Warriors partent en road trip de deux matchs à Dallas mercredi et à La Nouvelle-Orléans jeudi.

Miami (23-15) : le Heat tentera de relever la tête à Portland mercredi.

Retour à l'accueil