Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors

Une soirée en l’honneur de Dirk Nowitzki dans le Texas. Les Mavericks ont retiré son numéro 41, désormais accroché au plafond de la salle, et ils ont dévoilé le modèle de la future statue à l’effigie de la légende allemande. Pour marquer le coup, ses successeurs à Dallas se devaient de briller. Luka Doncic (26 points) et les siens ont ainsi éteint les Warriors, premiers à l’Ouest, pour l’emporter 99 à 82. Une belle victoire pour une équipe qui monte en puissance. C’est déjà le quatrième succès consécutif pour les Mavs. Ils ont ensuite pu célébrer Nowitzki comme il se doit, avec le sentiment du travail accompli. Seul ombre au tableau en cette soirée de fête : la sortie de Doncic en boitant à deux minutes de la fin.

La tâche s’annonçait difficile pour les Mavs et pourtant ils ont limité les Warriors à 82 points et provoquer 17 ballons perdus pour offrir à leur fans un préambule parfait pour célébrer Dirk Nowitzki.

Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors
Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors
Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors
Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors

La soirée en honneur à Dirk Nowitzki débute par un festival de briques. Les Mavs ont beau dominé les débats, en prenant 7 rebonds offensifs et en forçant 4 ballons perdus de Golden State, leur 8/8 aux tirs permet aux Warriors de rester au contact (21-21). Si les deux équipes étaient partis sur des bases similaires, les Mavs ont terminée la mi-temps sur un 21-9 derrière le duo Luka Doncic – Jalen Brunson pour rentrer aux vestiaires avec 12 longueurs d’avance (50-39).

Sans rythme jusqu’ici, les Warriors débutent le troisième quart temps avec d’autres intentions. À l’image de Stephen Curry, qui marque son premier 3-points de la rencontre, Golden State passe la seconde. Sept points du double MVP lance un 24-6 qui inverse complètement la tendance (63-56). L’activité de Dorian Finney-Smith relance toutefois Dallas et les Mavs finissent le quart temps en tête (70-67).

Avec le momentum de leur côté, les Mavs ont infligé un 13-0 à leur adversaire en milieu de dernier quart temps, derrière la création de Luka Doncic, pour définitivement repousser les Warriors et lancer la soirée de Dirk Nowitzki de la meilleure des façons.

Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors
Les Mavericks honorent Dirk Nowitzki avec une belle victoire contre les Warriors

CE QU’IL FAUT RETENIR
— Stephen Curry est dans le dur. Après son 3/17 contre Miami, le meneur a continué sur sa (mauvaise) lancée avec un 5/24 contre Dallas. Depuis plusieurs semaines, le meilleur shooteur de l’histoire galère son adresse. Lors des dix derniers matchs, il tourne à 41% de réussite et seulement 36% à 3-points. Sur la saison, le meneur des Warriors est désormais sous la barre des 40% de réussite derrière les 7m25, du jamais vu dans sa carrière. Les Warriors ne sont toutefois pas inquiets pour leur leader tant ce coup de mou est inhabituel.

— Le 24-6 des Warriors pour ouvrir le 3e quart temps. Vous connaissez la chanson. Les Warriors ont l’air à côté de leurs pompes, les balles perdues s’accumulent, l’adversaire domine le rebond, et puis… le troisième quart-temps démarre. Comme souvent, Golden State a eu besoin d’une poignée de minutes pour effacer une mi-temps désastreuse. Tout a commencé d’un tir primé de Stephen Curry et d’une intensité défensive décuplée pour lancer sept minutes de rêve pour les hommes de Steve Kerr. Les Mavs ont perdu autant de balles dans cette période que lors de toute la première mi-temps, et les Warriors ont pu trouver leur rythme et dérouler leur basket pour passer de -11 à +7.

— Les cinq minutes qui ont fait tourner la rencontre. Malgré le réveil dévastateur de Golden State, ce sont les cinq dernières minutes du troisième quart temps qui ont permis à Dallas de gagner la rencontre. Ils ont réussi à stopper l’hémorragie, puis limiter les Warriors à 4 points pour terminer la période. Leur défense a alors permis à Luka Doncic et à Dorian Finney-Smith de lancer un 14-4 qui a remis Dallas devant. Ils n’ont plus perdu l’avantage de la rencontre, enchainant rapidement avec un 13-0 pour tuer le match.

TOPS/FLOPS
✅ Luka Doncic.
La star des Mavs n’a jamais semblé gêné par la meilleure défense de la ligue, terminant la rencontre avec 26 points, 8 passes décisives et 7 rebonds.

Dorian Finney-Smith. L’ailier a apporté une grosse énergie pendant toute la rencontre. Tous ses paniers à 3-points (4 sur 7) sont venus à point nommé, notamment pour couper le momentum de Golden State en troisième quart-temps. Il a terminé avec 17 points et 9 rebonds.

Stephen Curry. Le meneur des Warriors continue son chemin de croix actuel. Il a terminé la rencontre avec 14 points à 5/24 aux tirs.

Draymond Green. À l’exception d’un bon passage en troisième quart temps, l’ailier fort (2 points, 5 rebonds, 3 passes, 5 ballons perdus) a lui aussi peiné cette nuit. Il n’a jamais réussi à poser son empreinte sur la rencontre et les Warriors en ont payé le prix fort.

LA SUITE
Dallas (20-18) : Les Mavs feront le court déplacement jusqu’à Houston pour faire face aux Rockets dans la nuit de vendredi à samedi.

Golden State (29-8) : les Warriors enchainent cette nuit face à La Nouvelle-Orléans

Retour à l'accueil