Golden State domine les Pistons de Detroit

Après deux défaites de suite, les Warriors ont pu se faire plaisir contre les Pistons mardi soir. Golden State l’a emporté sans forcer, 102 à 86, en créant l’écart en première période sous l’impulsion d’un Klay Thompson qui monte en puissance ! L’arrière All-Star, absent depuis plus de deux ans jusqu’à son retour à la compétition il y a deux semaines, a marqué 17 de ses 21 points avant la pause. Dans son sillage, les Californiens ont pris 28 points d’avance (66-38) et n’ont pas été rejoints ensuite. C’est la première fois que Thompson passe la barre des 20 points cette saison. Stephen Curry a aussi fait preuve de réussite après avoir manqué le dernier match. Le meneur All-Star a compilé 18 points et 8 passes décisives. Ses deux premiers trois-points de la partie, au milieu du premier quart-temps, ont lancé les Warriors sur un 10-0 pour creuser l’écart (26-13). Les Pistons ne s’en sont pas remis, même s’ils ont limité la casse en deuxième mi-temps.


Dans le deuxième match de la nuit, les Golden State Warriors ont dominé les Detroit Pistons (102-86), avant-derniers de la conférence Est. Les Californiens ont rapidement pris leurs distances, puisqu'ils menaient déjà 66-38 à la pause. Klay Thompson (21 pts), Andrew Wiggins (19) et Stephen Curry (18) ont fait gagner Golden State. De retour de blessure, Thompson a livré sa meilleure performance de la saison, en cinq matches joués.

Du côté de Detroit, Killian Hayes n'a joué que neuf minutes. Le jeune Français (20 ans) s'est blessé à une hanche en première période. Il a rendu une feuille de stats totalement vierge (0/3 au tir). Rodney McGruder a été le meilleur marqueur des Pistons, avec 19 points.

Retour Ă  l'accueil