Fred VanVleet guide les Raptors avec un triple-double contre le Jazz

A Toronto, Fred VanVleet a réalisé un triple double (37 points, 10 rebonds et 10 passes) et les Raptors ont battu (122-108) le Utah Jazz, privé de huit joueurs, dont Donovan Mitchell (douleur au dos) et Rudy Gobert (protocole sanitaire). Pascal Siakam a enregistré 17 points, 5 rebonds et 5 passes tandis que OG Anunoby a signé 22 points et 4 rebonds. Precious Achiuwa ajoute 9 points en 18 minutes. 

Il n’aura manqué qu’une salle pleine nuit pour ce Toronto – Utah au scénario de folie. Même privé de son trio Conley-Mitchell-Gobert mais aussi de Jordan Clarkson et Joe Ingles, le Jazz est parti très fort, avec une adresse extérieure au rendez-vous et un Eric Paschall dans tous les bons coups. Signe que tout roulait pour les Jazzmen : après le alley-oop entre Jared Butler et Hassan Whiteside, c’est Malik Fitts qui a converti un panier au buzzer du premier quart-temps, depuis sa moitié de terrain (25-40).

Les troupes de Quin Snyder ont ainsi pu surfer sur cette avance confortable jusqu’à la pause (49-62) puis en début de troisième quart-temps, lorsque Fred VanVleet a pris le match à son compte. Le meneur des Raptors a fait la totale : un 15-0 à lui tout seul, marqué par deux missiles à 3-points et un 2+1 pour faire passer Toronto en tête (85-84).

La physionomie du match a alors complètement changé et les locaux ont terminé la partie en boulet de canon. Fred VanVleet a d’abord conclu le troisième quart-temps d’un nouveau missile à 3-points (94-92). Puis c’est la paire Trent Jr-Siakam qui a fini le boulot, le sniper des Raptors faisant passer l’écart à +10 après un 3-points à son tour (111-101).

Fred VanVleet a repris le contrôle et s’est offert un triple-double dans la foulée avec ses deux passes décisives pour Precious Achiuwa, le tout premier de sa carrière pour valider une belle victoire, 122-108.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Le 15-0 de Fred VanVleet. Rien ne laissait présager un tel retournement de situation, jusqu’à cet énorme coup de chaud de Fred VanVleet qui a tout changé. Le leader des Raptors est entré « dans la zone » et n’en est plus jamais ressorti, renversant le Jazz presque à lui seul pour aller décrocher un triple-double et la victoire en prime.

– La série des Raptors se poursuit. Toronto partait un peu à l’inconnu en début de saison et a connu une entame difficile. Mais ses joueurs majeurs sont maintenant au diapason d’un collectif qui donne également sa pleine mesure et ça se voit dans les résultats de la franchise canadienne, qui vient d’enchaîner une cinquième victoire de suite, la 8e en 11 matchs pour se retrouver à la 7e place de la conférence Est.

TOPS/FLOPS
✅ Fred VanVleet
. Dans la lignée de ses dernières sorties, Fred VanVleet a définitivement gagné son surnom de « Freddy All-Star » sur ce match qu’il a fait basculer pratiquement à lui seul avec cet incroyable 15-0 qui a renversé le Jazz. Auteur de 24 points dans le seul troisième quart-temps, il a été présent jusqu’à la fin, avec des tirs « clutch », de bonnes phases défensives et des passes précieuses. Il a ensuite couronné sa performance par un premier triple-double en carrière (37 points, son record cette saison, 10 rebonds, 10 passes décisives). Du grand Fred VanVleet.

✅ Eric Paschall. L’ancien joueur des Warriors a profité de la situation délicate du Jazz pour montrer qu’il n’avait rien perdu de son mordant. Omniprésent en début de match, il aura finalement été le seul avec Elijah Hughes (26 points) à répondre présent, dans ce cinq expérimental présenté par Utah en signant 29 points, son record en carrière.

Hassan Whiteside. On en attendait forcément plus de sa part en l’absence de Rudy Gobert, mais l’autre géant du Jazz s’est contenté d’un petit match. Alors qu’il avait plutôt bien débuté, le pivot a terminé à 7 points, 7 rebonds, 2 contres et 5 fautes personnelles en 30 minutes. Beaucoup trop peu au regard de la situation d’Utah, privé de ses principales armes offensives, et du manque de taille dans la peinture canadienne.

Le panier du match
Le plan du Jazz se déroulait alors comme sur des roulettes et ce panier en a été illustration. Avec une demi-seconde sur l’horloge, Malik Fitts a trouvé le moyen de planter un 3-points depuis sa moitié de terrain avec la planche au buzzer du premier quart-temps, signe que rien ne pouvait alors arriver au Jazzmen. Et puis Fred VanVleet a pris feu…

Toronto (25-15) : les Raptors vont tenter de poursuivre leur belle série à l’occasion de la réception de New Orleans, ce dimanche

Utah (18-17) : le Jazz poursuit sa route du côté d’Indiana ce samedi

Retour à l'accueil