Chris Paul mène les Suns contre les Clippers en signant un triple-double

Maladroits, les Suns l'ont tout de même emporté contre les Clippers (106-89) en se reposant notamment sur le triple-double de Chris Paul. Le meneur All-Star a compilé 14 points, 13 rebonds et 10 passes décisives contre son ancienne équipe. Los Angeles a réussi à revenir à 5 longueurs après avoir remonté en grande partie un déficit de 19 points mais CP3 et ses coéquipiers ont alors resserré la vis en défense pour décrocher une nouvelle victoire. Ils profitent d'ailleurs de la défaite des Warriors pour repasser en tête de la Conférence Ouest et de la NBA.

Depuis leur trois défaites en quatre matchs pendant les fêtes, les Suns ont rapidement corrigé le tir en allant s’imposer à Charlotte puis à La Nouvelle-Orléans, deux déplacements chers à Chris Paul. De retour à domicile pour accueillir les Clippers, l’ancienne équipe de CP3, Phoenix a gardé sa dynamique du moment en s’imposant assez facilement (106-89) alors que Los Angeles encaisse une deuxième défaite de suite, la 5e en 7 matchs…

Pourtant, revenus à -4 à 5 minutes de la fin, les Clippers ont tout de même vaillamment défendu leurs chances, malgré un effectif toujours décimé par les blessures et les quarantaines. Mais les Suns ont fait leur loi à domicile, derrière un triple-double de Chris Paul (14 points, 13 rebonds, 10 passes) et les belles partitions de Cameron Johnson (24 points, 7 rebonds) et Jalen Smith (19 points, 14 rebonds).

Les Suns reprennent ainsi le contrôle du pouvoir dans la conférence Ouest, devenant au passage la première équipe de la Ligue à atteindre le plateau des 30 victoires.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Les Suns reprennent le contrôle dans la conf’ Ouest. Bien que limités par les blessures, avec Deandre Ayton, JaVale McGee et Jae Crowder en civil sur le banc, les Suns continuent d’engranger les victoires. En battant les Clippers à domicile, ils enchaînent ainsi un 3e succès de rang et une 4e victoire sur leurs cinq derniers matchs. De plus, Phoenix devient la première équipe de la Ligue à atteindre le cap symbolique des 30 victoires. Le finaliste vaincu de l’an passé est bien là cette année encore !

– Le retour des Clippers un peu trop court. Largués à -17 au cours du 3e quart, dans un mauvais soir pour leurs arrières titulaires, les Clippers bis ont tout de même montré du caractère en parvenant à revenir tout près, à -4 à 5 minutes de la fin derrière Marcus Morris, auteur de son meilleur match de la saison à 26 points notamment. Mais Chris Paul et les Suns ont fait leur loi à domicile, restant invaincus quand ils mènent avant le dernier quart (25 victoires en autant de matchs).

– La profondeur du banc des Suns. Que ce soit Jalen Smith (19 points, 14 rebonds) qui égale ses records aux points et aux rebonds sur son plus gros temps de jeu en carrière ou Cameron Johnson qui établit son record de points en carrière à 24 unités, mais aussi Cam Payne (10 points, 5 rebonds, 4 passes) voire le tout frais signé, Justin Jackson (8 points), les Suns continuent de produire des joueurs capables d’apporter en situation de match. Quand tout l’effectif sera sur pied, Phoenix aura l’embarras du choix pour former ses rotations en playoffs…

TOPS/FLOPS
✅Chris Paul. Loin d’être dans un grand soir d’adresse (5/14), Chris Paul n’en reste pas moins le général en chef de Phoenix. Avec 14 points, 13 rebonds et 10 passes, le « Point God » a encore été magistral pour calmer les velléités de retour de son ancienne équipe en fin de match. Une masterclass de gestion sous pression.

✅Cameron Johnson. Pour sa troisième saison NBA, Cam Johnson poursuit sa progression. Modèle de constance, sans le moindre match sous les 10 points en décembre, l’ancien de North Carolina a fait encore mieux hier soir, établissant son record en carrière à 24 points pour abattre les Clippers, avec 7 rebonds et 2 contres en prime, le tout à un très propre 9/14 aux tirs, dont 4/7 à 3-points.

✅Jalen Smith. Presque poussé vers la sortie en début de saison, après une campagne rookie au fond du banc, Jalen Smith voit de plus en plus de responsabilités lui tomber sur les épaules avec les absences liées au Covid. Et l’intérieur de deuxième année répond présent, comme hier soir, avec un nouveau double-double (son troisième de la saison) à 19 points et 14 rebonds pour son plus grand temps de jeu en carrière (33 minutes).

⛔Devin Booker. All-Star en puissance dans une des meilleures équipes de la Ligue, finaliste l’an passé, Devin Booker n’est pas exempt de certaines soirées « sans ». Hier soir, il n’avait pas sa patte habituelle, terminant à 0/7 de loin et 5/22 au global, assurant cependant un double-double avec 11 points, 10 rebonds et 4 passes.

⛔La paire Bledsoe – Jackson. Orphelins de Leonard et George, les Clippers comptent sur Eric Bledsoe et Reggie Jackson, deux vétérans des lignes arrières, pour orchestrer leur attaque, à défaut de scorer. Hier soir, ça n’a été ni l’un ni l’autre avec Eric Bledsoe qui apporte 10 points, mais avec plus de balles perdues (4) que de passes (3) et Reggie Jackson qui suit la même logique à 16 points mais 5 balles perdues pour 4 passes. Et ce à 9/28 aux tirs en cumulé…

LA SUITE
LA Clippers (19-20) : réception des Grizzlies dans la nuit de samedi à dimanche

Phoenix Suns (30-8) : réception du Heat dans la nuit de samedi à dimanche.

Retour à l'accueil