Chicago signe une neuvième victoire d'affilée en battant les Wizards

À Chicago, Zach LaVine a marqué 27 points, offrant aux Chicago Bulls leur neuvième victoire consécutive, face aux Washington Wizards (130-122). Il s'agit de la plus longue série de victoires des Bulls en dix saisons. Grâce à ce succès, Chicago conforte sa première place de la conférence Est. 

Cette fois-ci, pas besoin d’un « buzzer beater » venu d’ailleurs signé DeMar DeRozan. Avec un collectif au sommet de sa forme, la meilleure équipe de l’Est a fait la différence bien avant le « money time » pour s’imposer face à Washington à l’issue d’un match très offensif.

Les deux équipes,à plus de 50% de réussite sur l’ensemble, sont rentrées au vestiaire avec un paquet de points inscrits et un score à l’avantage des locaux (73-66). Les Wizards ont trouvé un moyen de reprendre un petit point d’avance dans le troisième quart-temps avant de perdre pied à la fin de cette période.

C’est là que Zach LaVine a pris les choses en main en scorant sept points de suite devant le pauvre Deni Avdija, avant que Coby White ne prenne le relais pour finir fort le quart-temps (107-95). La belle dynamique des Bulls ne sera pas remise en question puisque les locaux vont s’offrir jusqu’à 19 points d’avance par la suite (124-105).

On notera tout de même que Chicago n’a pas marqué dans les trois dernières minutes et encaissé un 11-0 de la part des remplaçants adverses.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Le collectif rayonnant des Bulls. Au-delà des six joueurs à 15 points ou plus, on retient surtout les 34 passes décisives (leur 3e meilleure performance de la saison) pour 48 paniers inscrits. L’envie de partager le cuir, face à une défense des Wizards peu alerte, s’est rapidement remarquée. À l’instar d’un DeMar DeRozan maladroit mais qui a terminé meilleur passeur de la rencontre (8). Dans le dernier quart-temps, il a par exemple créé les décalages après un dribble dans le dos ou un « spin move ». Sympa à regarder.

– Des étincelles venue du banc. Impossible de ne pas dire deux mots de Coby White et Ayo Dosunmu tant ils ont été essentiels, chacun dans leur registre mais avec une ligne de statistiques finalement similaire. Habitué aux cartons offensifs, le premier n’a presque rien raté et fait beaucoup de mal aux Wizards à la fin du troisième quart-temps. Quasiment pas de déchets non plus pour le second qui a encore montré des fulgurances en défense, à l’image de son interception dans le dernier quart-temps, sur une passe de relance coupée, qui lui a permis de filer au dunk. Le banc des Wizards a lui aussi apporté mais avec un niveau d’énergie moindre.

TOPS/FLOPS
✅ Nikola Vucevic
. Septième double-double consécutif pour le pivot qui confirme sa montée en puissance. Malgré du déchet au tir, notamment à 3-points à l’instar de Zach LaVine, il a contribué dans tous les autres secteurs du jeu avec du rebond (14), des ballons distribués (7) et même 4 interceptions. Meilleure évaluation de la soirée.

✅ ⛔ Bradley Beal. Sortie mitigée pour la superstar des Wizards qui avait démarré très fort son match avec dix points dans les six premières minutes. L’arrière a livré un match sérieux à la finition mais a perdu cinq ballons. Il a surtout terminé avec le pire impact au score (+/-) de la rencontre : -18 lorsqu’il était sur le parquet.

MEILLEURE SÉRIE DES BULLS EN DIX ANS
En plus d’être la meilleure équipe de l’Est, les Bulls viennent de remporter une neuvième victoire de suite. C’est leur meilleure série en cours depuis la saison… 2010-2011. Chicago, guidé par son futur MVP Derrick Rose, avait fini à l’époque sa saison sur neuf succès consécutifs avant de démarrer une superbe campagne de playoffs jusqu’en finale de conférence.

LA SUITE
Chicago (26-10) : déplacement à Dallas, dimanche.

Washington (19-20) : déplacement à Orlando, dimanche.

Retour à l'accueil