Stephen Curry (Golden State Warriors) s'empare du record de trois points inscrits en saison régulière

Stephen Curry (Golden State Warriors) s'empare du record de trois points inscrits en saison régulière

Comme attendu, le meneur des Golden State Warriors Stephen Curry a inscrit mardi les deux tirs primés qui lui ont permis de devenir le recordman du nombre de paniers à trois points inscrits en saison régulière. Ses 22 points ont porté son équipe vers la victoire à New York (105-96).

Sur la 2974e banderille de Stephen Curry, le temps s'est suspendu. Littéralement. Pendant que le meneur de jeu des Golden State Warriors se frappait la poitrine avec les deux mains, envoyait de doux baisers à un Madison Square Garden converti, acquis à sa cause, la NBA s'accordait une longue pause. Le temps de fêter l'une de ses plus grandes figures. Dans son style caractéristique, si loin de l'arc, quasi en déséquilibre, face à une assistance qui n'attendait que cela, Curry a inscrit le 2974e panier à trois points de sa carrière en saison régulière, devenant ainsi le recordman de la spécialité, devant la légende Ray Allen (2973).

Son coéquipier de toujours, Draymond Green, exulte bras levés, vient taper dans la main de son pote avant de poursuivre la communion par une étreinte. Sur le temps mort transformé en hommage au natif d'Akron (Ohio) - comme LeBron James - l'émotion prend parfois le dessus. Le ballon du match offert par l'entraîneur Steve Kerr finit dans les bras du père, Dell Curry, qui congratule ainsi son fils. Les yeux embués, ce dernier s'assoit sur le banc de son équipe avant de se relever, et d'aller trouver Allen, présent au Garden afin de valider la passation de pouvoir.

Stephen Curry s'empare du record de Ray Allen au Madison Square Garden

L'ancien ailier de Milwaukee, Boston ou encore Miami murmure à l'oreille du prodige sa « fierté » de devenir deuxième d'un classement dont le compteur principal doit encore tourner. Au bord du terrain, casque de commentateur sur les oreilles, Reggie Miller, qui complète le podium de la catégorie honorifique (2560) - lui-même dépassé en 2011 par Allen - immortalise la séquence avec son téléphone. Les trois se retrouveront après la partie pour une longue accolade, tandis qu'Allen, encore chamboulé, annoncera qu'ils forment à eux trois le vrai « Big Three ».

La NBA se fend d'un communiqué
Au moment du record validé par Curry, la NBA a publié un communiqué, signé de son patron Adam Silver : « C'était excitant de voir Steph battre le record de trois points. Il a révolutionné la manière dont ce sport est joué et continue d'ébahir les fans par sa grâce et son extraordinaire talent de shooteur. Nous le félicitions pour cet accomplissement historique. »

Cinq paniers à trois points et la victoire
« Je ne peux pas décrire à quel point la réaction du public, alors que nous sommes à l'extérieur, a été grandiose », appréciait Curry. « 2974 c'est très spécial, j'y pensais depuis le longtemps je l'avais même fait inscrire sur mes chaussures. » À seulement 33 ans, Stephen Curry devrait porter la marque référence à des hauteurs qui sembleront alors hors de portée pour les futurs cracks de la Ligue.

Mardi soir, celui qui avait été drafté en septième position en 2009, raillé pour ses dispositions athlétiques en dessous de la norme (1,88m, quelque 85 kg), miné par de multiples blessures aux cheville au début de sa carrière, a inscrit cinq paniers à trois points au total. Ses 22 unités ont par ailleurs permis au leader de la saison régulière (23v-5d) d'enchaîner une deuxième victoire et de confirmer son statut sur ce début de saison.

Stephen Curry s'empare du record de Ray Allen au Madison Square Garden

2977
Stephen Curry compte désormais 2977 panier à trois points inscrits en saison régulière. Un total qu'il fera probablement grimper vendredi, à Boston. En play-offs, il a inscrit 470 tirs primés, ce qui le place en tête devant LeBron James (432) et Ray Allen (385).

Un bilan devenu secondaire tant le double MVP de la saison régulière (2015 et 2016) - parmi les favoris pour la distinction cette saison -, trois fois champion NBA (2015, 2017 et 2018) et sept fois All-Star, subjugue par son charisme et sa vista. « J'ai trouvé que c'était une soirée parfaite, lâchait Kerr. Elle a plutôt bien résumé qui il était et sa réaction face à tout cela était parfaite. »

Retour à l'accueil