Pas de liberté pour le meurtrier du père de Michael Jordan

La commission des libérations conditionnelles de Caroline du Nord a annulé la libération conditionnelle prévue en 2024 pour l'un des deux hommes condamnés pour le meurtre en 1993 du père de Michael Jordan.

La Commission de surveillance et de libération conditionnelle de l'État après n'a pas donné de raison mardi pour laquelle un accord avec Larry M. Demery avait été résilié.

Sa date de sortie initiale en août 2023 avait déjà été repoussée d'un an.

Demery bénéficiera ensuite d'un autre examen de libération conditionnelle à la fin de 2023.

 Demery purge une peine d'emprisonnement à perpétuité pour la mort de James Jordan, qui, selon les procureurs, a été tué dans sa voiture alors qu'il faisait la sieste le long d'une route d'accès au large d'une autoroute de Lumberton.

Retour à l'accueil