Les Spurs surprennent les Golden State Warriors

Vainqueurs la veille des Suns dans un match au sommet à l'Ouest, les Golden State Warriors de Stephen Curry ont été surpris par les San Antonio Spurs (107-112).

Stephen Curry a beau avoir fait encore preuve de tout son talent en faisant le show dans les tribunes (tir longue distance depuis les gradins) ou sur le parquet (27 points), les Golden State Warriors ont été surpris dans la nuit de samedi à dimanche par les San Antonio Spurs (107-112).

Mieux rentrés dans la rencontre, alors que les Warriors digéraient peut-être encore leur succès la veille face aux Phoenix Suns stoppant la série de 18 victoires de suite des Suns, les Spurs comptaient jusqu'à 18 points d'avance dans le troisième quart mais les locaux recollaient - tir au buzzer de Curry à la fin du troisième - et passaient même devant à l'approche du money time grâce à un tir primé de Curry (103-104, à 2'30 du terme).

Les Spurs de Derrick White (25 points) et DeJounte Murray (23 pts, 12 rebonds) ne tremblaient pas et finissaient le travail sur la ligne des lancers francs pour décrocher un succès précieux dans la course aux play-offs face à l'un des prétendants au titre.

Les Bucks vainqueurs sans Antetokounmpo
Touché à un mollet et forfait pour le deuxième match de suite, Giannis Antetokounmpo n'a pas participé au large succès des champions en titre face au Miami Heat (124-102). Les Bucks ont inscrit une moyenne de 35 points dans les trois premiers quarts pour prendre le large et ne plus être repris (7e victoire de suite à domicile) avec notamment les 22 points et les 9 passes de Khris Middleton et l'adresse de Pat Connaughton (7 sur 13 à trois pts, 23 pts au total).

Boston en feu
Dennis Schroder (8 passes également) et Jayson Tatum (10 rebonds également) ont inscrit chacun 31 points dans le large succès des Boston Celtics face aux Portland Trail Blazers (145-117). Une belle soirée qu'a également vécue Terence Davis (28 points) du côté de Sacramento lors du succès de son équipe face aux Clippers (104-99), pourtant vainqueurs la veille des Lakers lors du derby de Los Angeles.

Retour à l'accueil