Les Cape Town Tigers et le Ferraviario da Beira s'affronteront en demi-finale

JOHANNESBOURG (Afrique du Sud) - Les Cape Town Tigers se sont qualifiés pour les demi-finales du "Elite 16" des Éliminatoires de la Basketball Africa League (BAL) en s'imposant jeudi contre le Matero Magic au Wembley Stadium.

Les Tigers, déjà vainqueurs de ce même adversaire en octobre dans le cadre de la phase de groupes des Éliminatoires, ont réalisé un match presque parfait pour gagner (79-63).

Le club sud-africain a pleinement profité de l'arrivée de son renfort congolais Myck Kabongo. L'ancien joueur du Ferroviario de Maputo a montré la voie à suivre à ses coéquipiers, battus par le New Star en ouverture mardi soir.

L'international congolais Myck Kabongo a défendu les couleurs du Ferroviario de Maputo lors de la saison inaugurale de la BAL

L'international congolais Myck Kabongo a défendu les couleurs du Ferroviario de Maputo lors de la saison inaugurale de la BAL

Le très actif Kabongo, qui a remplacé le distributeur Ben Uzoh, a parfaitement su gérer l'attaque des Tigers. Son impact a été immédiat, n'hésitant jamais à aller provoquer la défense du Matero pour créer des espaces pour les autres joueurs de son équipe dans ce match où la défaite leur était interdite.

Même si ce succès est largement dû à la prestation de Kabongo, auteur de 6 points, c'est son coéquipier Billy Preston qui a fini meilleur marqueur des Tigers avec 21 points. L'intérieur américain a été une menace constante de par son adresse extérieure et sa puissance à l'approche du panier.

Le capitaine Pieter Prinsloo, qui semble aimer la pression, s'est lui-aussi illustré. Il a en effet réussi un double-double (18 points et 10 rebonds), tandis que l'international centrafricain Evans Ganapamo a retrouvé la forme avec 19 points.

Pieter Prinsloo (Cape Town Tigers)

Pieter Prinsloo (Cape Town Tigers)

Les Tigers ont été tout autant à leur affaire en défense qu'en attaque. La pression exercée en début de match a mis sous l'éteignoir le Matero - défait par le New Star mercredi - durant le premier quart-temps (26-7).

Le club hôte a ensuite dominé les 2e et 3e périodes, le score affichant 66-44 au moment d'aborder les dix dernières minutes.

Dans ce remake des Éliminatoires régionaux, les Tigers ont toutefois relâché un peu tôt leur effort, permettant au Matero de revenir dans le match. Les Zambiens, invités à participer à ce "Elite 16", ont tout entrepris pour recoller au score, mais les Tigers se sont ressaisis à temps pour finalement s'imposer de 16 points.

Les Cape Town Tigers et le Ferraviario da Beira s'affronteront en demi-finale

Le coach assistant des Tigers Vincent Ntunja, qui avait pris la place du coach Relton Booysen pour l'occasion, se montre très fier de la prestation de son équipe, surtout en toute fin de match.

« Pour être honnête, c'est la première fois que nous avons joué à notre manière. Je l'ai rappelé aux joueurs à la mi-temps. Nous devons appliquer les choses que nous entraînons. Nous avons gagné des matchs sans le faire, mais je suis content de voir que nous arrivons à reproduire en match ce que nous travaillons aux entraînements », confie l'ancien international sud-africain.

En demi-finales, les Tigers affronteront le Ferroviario Da Beira, une équipe contre laquelle ils ont déjà joué - et gagné - durant les Éliminatoires de zone.

Ntunja encourage ses joueurs à rester concentrés et à ne pas se reposer sur leurs lauriers avant l'échéance de vendredi. Pour rappel, le vainqueur de cette partie se qualifiera automatiquement pour la seconde édition de la BAL.

« Nous devons continuer à nous battre. La rencontre face à Beira sera difficile. Il pratique un basket organisé. Nous ne devons rien lâcher, car nous connaissons l'enjeu. Nous nous sommes fixé un objectif et lentement, mais sûrement, nous l'atteindrons », indique Ntunja.

Dans le premier match de jeudi, le Ferroviario da Beira a facilement obtenu le droit de disputer les demi-finales de ce "Elite 16" en prenant aisément le dessus sur les Ulinzi Warriors.

Le club mozambicain s'est imposé 81-59, se montrant supérieur dans tous les secteurs du jeu. Sa défense a mis à mal les systèmes offensifs des Kenyans et son attaque a été précise et efficace.

Les Cape Town Tigers et le Ferraviario da Beira s'affronteront en demi-finale

L'intérieur Egidio Zandamela a marqué 17 points en sortie de banc. L'arrière-shooteur Ismael Nurmamade a une nouvelle fois inscrit 14 points et le distributeur William Perry s'est fait l'auteur de 11 points.

Le coach du Beira Luis Hernandez s'est félicité de la préparation et de la performance de son équipe pour se hisser dans le dernier carré.

« Nous nous sentons très bien. Nous faisons désormais partie des meilleurs clubs. Nous avons fait du bon travail ces derniers mois afin de nous préparer pour ce moment. Je suis très heureux de disputer une demi-finale demain (vendredi) », déclare le coach du Beira.

Retour Ă  l'accueil