Le Ferroviario da Beira et le Cobra Sport ont de quoi être fiers

JOHANNESBOURG (Afrique du Sud) - Le Ferroviario da Beira et le Cobra Sport vont pouvoir rentrer au pays en toute allégresse, puisque les deux clubs ont décroché leur qualification pour la seconde édition de la Basketball Africa League (BAL), qui se déroulera du 5 mars au 28 mai 2022 à Dakar (Sénégal), au Caire (Égypte) et à Kigali (Rwanda).

L'équipe basée à Beira a une raison supplémentaire d'être heureuse : elle a en effet quitté Johannesbourg sans perdre le moindre match dans la Division Est du "Elite 16" des Éliminatoires. Le parcours des Mozambicains a aussi été marqué par un succès mémorable en demi-finales face au Cape Town Tigers, hôte du tournoi.

« NOUS N'AVONS INTÉGRÉ AUCUN NOUVEAU JOUEUR (POUR JOHANNESBOURG), CAR NOUS VOULIONS VOIR CE QUE CE GROUPE ÉTAIT CAPABLE DE FAIRE. POUR LA BAL, NOUS DEVRONS IMPÉRATIVEMENT COMPLÉTER NOTRE CONTINGENT. » - John Omondi, coach du Cobra Sport

Cette victoire importante a été synonyme de trois choses pour le club mozambicain : tout d'abord, il a pu prendre sa revanche sur la défaite concédée en octobre dans les Éliminatoires régionaux, ensuite, elle l'a qualifié pour la BAL et enfin, il est devenu le second club du Mozambique à participer à la BAL, après les exploits du Ferroviario de Maputo.

Le Ferroviario da Beira doit sa qualification à un bilan parfait de 4-0, fruit de deux succès contre le Cobra Sport (Soudan du Sud), un contre les Ulinzi Warriors (Kenya) et un contre les Cape Town Tigers (Afrique du Sud).

L'ailier canadien du Beira Jermel Kennedy, s'exprimant à l'issue de la finale remportée contre le Cobra au Wembley Stadium de Johannesbourg, se dit impatient de bénéficier de quelques jours de repos avant d'attaquer la préparation pour la BAL.

Le Ferroviario da Beira et le Cobra Sport ont de quoi être fiers

« Il nous reste pas mal de temps pour nous préparer. Je me réjouis de rentrer chez moi pour Noël, de passer du temps avec ma famille et de bien manger. Après, nous attendrons les instructions du coach pour l'année prochaine », dit un Kennedy très fier de l'accomplissement de son équipe.

Le Cobra Sport, qui fera aussi ses débuts dans la compétition de clubs continentale, a répondu de la plus belle des manières à son invitation au "Elite 16".

Les Sud-Soudanais ont mal débuté l'événement, mais ils ont su réagir à temps pour conclure sur un bilan de 2-2, avec une qualification pour la BAL en poche.

Le Cobra Sport, qui s'est incliné à deux reprises contre le Beira - en phase de groupes et en finale de la Division Est du "Elite 16", devra redoubler d'efforts en vue du tournoi de la BAL.

Le coach du Cobra John Omondi explique disposer de suffisamment de temps pour préparer son équipe en vue de la BAL, contrairement à la courte préparation qui a précédé leur participation à Johannesbourg.

Le Ferroviario da Beira et le Cobra Sport ont de quoi être fiers

« Pour ce tournoi (Elite 16), nous avions bien analysé les autres formations, mais nous n'avons pas eu assez de temps pour vraiment trouver notre équilibre. Je pense que pour la BAL, nous aurons le temps de bien nous préparer pour réaliser du bon travail », commente Omondi, qui souhaite renforcer son effectif d'ici-là.  « Il y a deux postes que nous aimerions repourvoir. Nous n'avons intégré aucun nouveau joueur (pour Johannesbourg), car nous voulions voir ce que ce groupe était capable de faire. Pour la BAL, nous devrons impérativement compléter notre contingent. »

Les Cape Town Tigers et le New Star n'ont pas pu se disputer la troisième place qualificative pour la BAL, car six joueurs ont été testés positifs au COVID-19. Une décision au sujet de ce match devrait être très prochainement prise par les organisateurs du tournoi.

Retour Ă  l'accueil