LaMelo Ball et 3 joueurs des Hornets dans le protocole COVID-19

CHARLOTTE, N.C. - Les noms de quatre joueurs des Hornets de Charlotte, incluant celui de LaMelo Ball, recrue de l'année la saison dernière dans la ligue, ont été placés dans les protocoles sanitaires et sécuritaires de la NBA, une indication qu'ils ont subi des tests positifs à la COVID-19.

Les trois autres joueurs sont le garde Terry Rozier, le centre Mason Plumlee et l'avant Jalen McDaniels.

En vertu des règles de la ligue, ils demeureront au rancart pendant au moins 10 jours, ou jusqu'à ce qu'ils aient produit deux tests négatifs dans une période de 24 heures.

À moins que s'ajoutent d'autres résultats positifs, les Hornets compteront sur le minimum requis de huit joueurs pour disputer leur prochain match, dimanche soir à Atlanta. L'équipe doit s'envoler vers Atlanta samedi.

Les Hornets (13-11) occupent actuellement le septième rang au classement général de l'Association Est. Ils ont joué leur dernier match mercredi à Milwaukee.

La nouvelle survient au moment où la ligue et l'Association des joueurs demandent aux joueurs, aux instructeurs et au personnel de recevoir des doses de rappel du vaccin.

Les dirigeants de la NBA ont déclaré qu'environ 97 pour cent des joueurs sont vaccinés. Le nombre de joueurs ayant reçu une dose de rappel n'est pas connu.

Vendredi, la NBA a avisé les équipes qu'à compter du 17 décembre, les règles deviendront plus sévères pour les joueurs et membres du personnel qui n'auront pas reçu une dose de rappel.

Ainsi, dans cette éventualité, les joueurs devront se faire tester les jours de match. Quant aux membres du personnel, ça signifierait qu'ils ne pourront pas continuer d'interagir avec les joueurs ou d'avoir le niveau d'accès qui leur permettrait d'être à proximité du court et de voyager avec l'équipe.

Depuis le début de la saison, les noms de plus de 20 joueurs ont été placés dans les protocoles de la NBA. Dans la plupart des cas, ça signifie l'obtention d'un résultat positif à un test de dépistage et le fait que les joueurs ont dû demeurer à l'écart pendant au moins 10 jours.

Retour Ă  l'accueil