Gasana porte le New Star et Ndizeye assure le spectacle

JOHANNESBOURG (Afrique du Sud) - Les Burundais du New Star ont dû aller puiser au plus profond d'eux-mêmes pour venir à bout des Zambiens du Matero Magic dans le cadre du Groupe H1 du "Elite 16", mercredi soir au Wembley Stadium.

L'expérimenté Rwandais Kenny Gasana a brillé par sa verve offensive dans un ultime quart-temps fou pour permettre à son équipe de s'imposer 78-70 contre le Magic.

« JE SUIS HONORÉ D'ÊTRE ICI. LE CLUB S'EST BATTU POUR EN ARRIVER LÀ. JE VEUX CONTRIBUER À SON SUCCÈS. » - Kenny Gasana

Gasana a inscrit 28 points pour guider ses coéquipiers, visiblement émoussés suite au succès surprise de la veille contre les Cape Town Tigers, vers la victoire.

Disposant d'un banc restreint, le club burundais s'est accroché tout au long des trois premiers quart-temps, abordant le dernier avec un léger handicap (55-53).

Le Matero était l'équipe la plus fraîche et menait encore 66-63 à 2:27 minutes de la fin du match. Mais l'ailier espagnol Alvaro Masa, jusque-là à la peine offensivement, a alors fait basculer le match en inscrivant un panier à trois points égalisateur.

Gasana porte le New Star et Ndizeye assure le spectacle

Trois autres joueurs du New Star se sont illustrés : Landry Ndikumana a réalisé un double-double avec 14 points et 19 rebonds, l'explosif distributeur Guibert Nijimbere a scoré 15 points, et Masa, décisif en fin de match, a fini la partie avec 14 points.

Les meilleurs marqueurs du Matero sont l'Américain Jaylen Leroy (14 points) et Sylvester Samungumbe (10 points).

Grâce à ce second succès, le New Star se qualifie pour les demi-finales et conserve ainsi toutes ses chances de participer à la deuxième édition de la Basketball Africa League (BAL).

Landry Ndikumana, ici lors du premier tour en octobre, a établi un nouveau record des Éliminatoires avec 19 rebonds  

Au sujet de sa performance, en particulier dans les instants cruciaux, Gasana estime qu'elle est le fruit de son travail inlassable au tir.

« J'ai confiance en moi. Ce sont des tirs que j'ai l'habitude de prendre, donc tout se passe bien en match, dit l'international rwandais, tout heureux d'aider le New Star, je suis honoré d'être ici. Le club s'est battu pour en arriver là. Je veux contribuer à son succès. »

Lors de la première rencontre de la journée, pour le compte du Groupe H2, les Sud-Soudanais du Cobra Sport, vaincus mardi, ont parfaitement réagi en battant les Kenyans des Ulinzi Warriors (77-67), se relançant ainsi dans la compétition.

Landry Ndikumana, ici lors du premier tour en octobre, a établi un nouveau record des Éliminatoires avec 19 rebonds  

Landry Ndikumana, ici lors du premier tour en octobre, a établi un nouveau record des Éliminatoires avec 19 rebonds  

Au sujet de sa performance, en particulier dans les instants cruciaux, Gasana estime qu'elle est le fruit de son travail inlassable au tir.

« J'ai confiance en moi. Ce sont des tirs que j'ai l'habitude de prendre, donc tout se passe bien en match, dit l'international rwandais, tout heureux d'aider le New Star, je suis honoré d'être ici. Le club s'est battu pour en arriver là. Je veux contribuer à son succès. »

Lors de la première rencontre de la journée, pour le compte du Groupe H2, les Sud-Soudanais du Cobra Sport, vaincus mardi, ont parfaitement réagi en battant les Kenyans des Ulinzi Warriors (77-67), se relançant ainsi dans la compétition.

L'arrière-shooteur Dieudonne Ndizeye et l'ailier Tom Wamukota, nouvelles recrues du Cobra en provenance du club rwandais des Patriots, ont joué un rôle déterminant en attaque dans les moments décisifs.

L'arrière-shooteur Dieudonne Ndizeye et l'ailier Tom Wamukota, nouvelles recrues du Cobra en provenance du club rwandais des Patriots, ont joué un rôle déterminant en attaque dans les moments décisifs.

Gasana, auteur d'un 6-sur-13 à longue distance, a ensuite converti deux tirs primés qui ont offert une confortable avance au New Star, finalement vainqueur de 6 points.

L'international rwandais Dieudonne Ndizeye a réussi un 7-sur-14 à trois points.

Ndizeye s'est montré particulièrement adroit à trois points, transformant 50 % de ses tentatives pour terminer le match avec 32 points. Wamukota a lui redoublé de combativité face à ses compatriotes et coéquipiers en sélection nationale kenyane appartenant au contingent d'Ulinzi : l'intérieur a cumulé 21 points et 11 rebonds.

Les Kenyans, pourtant plus petits, ont remporté la bataille des rebonds (52-46). Ulinzi est resté au contact durant les trois premiers quart-temps, ne se voyant mené que de 5 points (57-52) au moment d'entamer l'ultime période.

Ulinzi s'est appuyé sur son capitaine Erick Mutoro, auteur de 17 points, bien épaulé par William Otieno (15 points), Tiberous Menya (12) et Phillip Bwire (11).

Erick Mutoro a été le meilleur marqueur des Ulinzi Warriors avec 17 points

Erick Mutoro a été le meilleur marqueur des Ulinzi Warriors avec 17 points

Malheureusement pour Ulinzi, l'attaque du Cobra n'a pas flanché durant les dix dernières minutes pour finalement s'imposer de 10 points.

Wamukota, qui a participé à l'édition inaugurale de la BAL aux côtés de Ndizeye, estime que son équipe a progressé depuis sa défaite initiale contre le Ferroviario da Beira.

« Avant ce match, nous nous sommes juré de jouer notre style de jeu. Nous ne voulions pas subir le jeu de notre adversaire. Nous avons pratiqué notre basket habituel et tout s'est bien déroulé, déclare l'intérieur, qui ajoute à propos de ses adversaires, nous sommes de bons amis, mais sur le terrain, nous devons nous battre pour le maillot que nous portons. »

Retour Ă  l'accueil