Ricky Rubio éteint les Knicks au Madison Square Garden avec 37 points et 10 passes, Cole Anthony et Orlando se paient le Jazz

Avec son maillot rouge et jaune sur le dos, on aurait presque pu croire que Ricky Rubio jouait pour l’équipe d’Espagne dimanche soir. Surtout quand il s’est mis à scorer à profusion, comme lors des derniers Jeux Olympiques avec sa sélection nationale. Le meneur ibérique a inscrit 37 points – son nouveau record en carrière – pour mener Cleveland à une très belle victoire au Madison Square Garden de New York (126-109).

Rubio a donné l’impression de ne rien rater ou presque. 13 sur 19 aux tirs et surtout 8 sur 9 à trois-points. Fantastique pour un joueur longtemps perçu comme incapable d’être adroit de loin. Il tourne à 42% de réussite derrière l’arc cette saison. Ses 12 points dans le troisième quart-temps ont permis aux Cavaliers de prendre le large devant des Knicks désorganisés en l’absence de Kemba Walker. Le vétéran a aussi délivré 10 passes décisives, dont certaines pour le rookie Evan Mobley, lui aussi auteur d’une très belle prestation (26 points, 9 rebonds, 5 passes). C’est la septième victoire en onze matches pour Cleveland, qui démarre bien sa saison. New York, en revanche, a perdu trois de ses quatre dernières sorties et pointe à six victoires en dix rencontres.

COLE ANTHONY CONCLUT LE COMEBACK DU MAGIC
L’équipe du Magic est jeune et elle ne va pas gagner beaucoup de matches cette saison. Mais elle a montré des signes encourageants en décrochant un très joli succès contre le Jazz, l’une des meilleures formations de la ligue, la nuit dernière. Une victoire 107 à 100 après une remontée spectaculaire dans les dernières minutes de la partie. Les Floridiens ont été menés de 13 points dans le troisième quart-temps et de 8 à 8 minutes de la fin de la partie (81-89). Mais ils n’ont rien lâché, à l’image de leur meneur Cole Anthony.
Le sophomore a marqué 10 de ses 33 points dans le money time. Une nouvelle performance de choix pour le jeune homme, qui monte en puissance pour sa deuxième saison dans la ligue. Le Magic a passé un 24-11 pour conclure la rencontre en tête. Avec un panier à trois-points décisif de RJ Hampton pour assurer la victoire des siens à 21 secondes de la sirène. De quoi rendre fier Anthony, déterminé à le faire savoir lors de son interview d’après-match.

LES BUCKS ENCORE BATTUS
Les 29 points, 18 rebonds et 5 passes de Giannis Antetokounmpo n’ont pas suffi. Les Bucks se sont inclinés contre les Wizards de Bradley Beal, auteur de 30 points, dimanche soir (94-101). Jrue Holiday a pourtant fait son retour dans la rotation mais plusieurs joueurs (Khris Middleton, Brook Lopez, Donte DiVicenzo) manquent encore à l’appel. Leurs forfaits se font ressentir puisque les champions en titre ont perdu 5 de leurs 6 derniers matches. En revanche, tout roule pour Washington, installé à la troisième place de la Conférence Est (ex-æquo avec Brooklyn).

Retour Ă  l'accueil