Qualifications BAL : les FAP trop fortes pour le BC Espoir Fukash

YAOUNDÉ (Cameroun) - La dernière confrontation du Groupe D entre les FAP et le BC Espoir Fukash a offert un spectacle intéressant, à l'issue duquel les deux clubs se sont qualifiés pour le tour suivant des Éliminatoires de la BAL.

Le BC Espoir Fukash, basé à Kinshasa, s'est appuyé en début de match sur l'expérience de Rolly Fula (28 ans), auteur de 12 points dans un premier quart-temps conclu avec un avantage de 22-19.

Dans la seconde période, les hôtes ont toutefois su élever leur niveau de jeu sous l'impulsion d'Etienne Tametong - en sortie de banc, qui s'est montré redoutable d'adresse aux lancers francs (7-sur-8) pour inscrire 11 points, permettant aux FAP de virer en tête à la mi-temps (40-38).

« LE PLUS IMPORTANT POUR NOUS ÉTAIT DE NOUS QUALIFIER POUR LE "ELITE 16" ET NOUS Y SOMMES PARVENUS. NOUS DEVONS DÉSORMAIS NOUS CONCENTRER SUR LA SUITE. » - Rolly Fula

Au retour des vestiaires, Fula a poursuivi son festival pour cumuler 22 points, Bobo Kasongo ajoutant 11 points pour remettre les compteurs à zéro au terme de la 3e période (53-53).

Cependant, les FAP ont totalement dominé l'ultime quart-temps.

Le capitaine des FAP Ebaku Akumenzoh a compilé 13 points et 5 rebonds, alors qu'Etienne Tametong a fini la partie avec 18 points à son actif.

Brice Eyaga et Cyrille Liale ont tous deux contribué 11 points pour offrir au final un net succès (84-65) aux FAP sur le BC Espoir Fukash, les Congolais ne réussissant à marquer que 12 points durant les 10 dernières minutes.

À noter que c'est le club congolais qui a gagné la bataille des rebonds (51-44) et que c'est son meneur Rolly Fula qui a terminé meilleur marqueur du match avec 25 points.

« Nous nous sommes simplement écroulés dans le dernier quart-temps », commente Fula auprès de FIBA.basketball.

« C'est peut-être par manque d'expérience, mais nous avons mal défendu en fin de rencontre. Les FAP savaient précisément quoi faire pour aller chercher la victoire.

« Le plus important pour nous était de nous qualifier pour le "Elite 16" et nous y sommes parvenus. Nous devons désormais nous concentrer sur la suite. »

Les FAP, qui avaient atteint les quarts de finale de l'édition inaugurale de la BAL, sont impatients de disputer le "Elite16".

« C'est une bonne chose d'être restés invaincus », souligne le capitaine des FAP Ebaku Akumenzoh.

« Nous savons à quoi nous attendre dans le "Elite 16" et le genre d'équipes que nous y affronterons. »

« Si nous souhaitons obtenir de bons résultats dans ce tournoi, nous devrons travailler davantage en attaque, mais aussi faire en sorte d'éviter de commettre le même genre d'erreurs que celles commises durant ce week-end, car nous ne pourrons pas nous les permettre au "Elite 16" », conclut Ebaku.

Les FAP de Yaoundé, avec deux succès, et le BC Espoir Fukash de Kinshasa, victorieux une fois, participeront donc au "Elite 16" des Éliminatoires de la BAL en novembre et décembre.

Retour à l'accueil