Ouganda : Deng Geu veut marquer les esprits sur le continent

VECHTA (Allemagne) - Quand on parle du basket africain, peu de gens pensent à l'Ouganda. Deng Geu veut que cela change, et de bonnes performances dans les Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023 pourraient forcément y contribuer.

L'Ouganda occupe actuellement le 90e rang du "FIBA World Ranking, présenté par NIKE", le 13e du continent africain. Mais la nation d'Afrique de l'Est a participé aux trois dernières éditions du FIBA AfroBasket, améliorant à chaque fois son classement, avec une 6e place en 2021 au Rwanda.

Les "Silverbacks" ont aussi pris part aux Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019, les concluant sur un bilan de 1-5 grâce à un succès face au Rwanda, bien insuffisant pour avancer au tour suivant.

« JE VAIS MOI-MÊME ESSAYER D'ÊTRE PLUS AGRESSIF ET DE ME METTRE AU SERVICE DE L'ÉQUIPE POUR L'AIDER À GAGNER. »- Deng Geu

Le joueur de 24 ans n'était pas présent lors de cette victoire contre le Rwanda (79-63) en février 2018, mais Geu a disputé la fenêtre qualificative de l'été 2018, se faisant l'auteur de moyennes de 13.3 points, 11.3 rebonds et 1.3 contres.

« Ce que j'ai appris au cours de mes passages en équipe nationale, c'est que chaque équipe se bat énormément pour représenter son pays du mieux possible. Il est donc important de ne pas aborder ces échéances en se basant sur les précédentes prestations d'une nation », dit Geu, absent en février 2018 à cause de ses engagements avec la North Dakota State University (USA).

Le Rwanda est un endroit particulier pour les Ougandais, car ils y ont écrit une formidable page d'histoire en s'imposant face au Cameroun en phase de groupes du FIBA AfroBasket 2021, un succès qui leur a permis de prendre part au tour qualificatif pour les quarts de finale.

Et c'est précisément là qu'ils ont créé la surprise en renversant le Nigeria (80-68) pour s'inviter dans le Top 8, Geu cumulant 11 points, 4 rebonds, 2 assists et 2 contres dans ce match, alors que le Nigeria restait sur deux succès engrangés durant la campagne qualificative pour la Coupe du Monde FIBA 2019. L'Ouganda s'est toutefois ensuite incliné face au Cap-Vert en quarts de finale.

Les Ougandais n'auront pas à attendre longtemps avant de tenter de prendre leur revanche sur les Capverdiens, puisque les deux pays figurent dans le même Groupe A des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023. Les deux autres nations engagées dans ce groupe du 26 au 28 novembre à Benguela (Angola) sont le Mali et le Nigeria.

« Je pense que notre confrontation face au Cap-Vert sera intéressante », commente Geu, qui avait compilé 4 points, 8 rebonds et 2 assists dans la défaite contre le Cap-Vert.

Il ajoute que l'expérience acquise au FIBA AfroBasket pourrait leur être utile lors de l'ultime rencontre de la fenêtre qualificative face au Nigeria.

« Le Nigeria est toujours un adversaire redoutable, il nous faudra donc être prêts à livrer un combat. Mais nous avons confiance en nos moyens, parce que nous savons que nous pouvons le battre », déclare Geu, qui évolue dans le club Rasta Vechta, en seconde division allemande.

Une des principales raisons du formidable parcours de l'Ouganda au FIBA AfroBasket 2021 a été Ishmail Wainwright, qui a tourné avec des moyennes de 12.6 points, 9.4 rebonds, 6.4 assists et 2.0 ballons récupérés. Wainwright ne sera toutefois pas disponible pour les matchs à venir, puisqu'il a intégré la NBA avec les Phoenix Suns.

« Ish est évidemment très important pour notre équipe, car il peut tout faire. Il va nous manquer, c'est sûr, mais je suis convaincu que des joueurs vont élever leur niveau de jeu pour faire oublier son absence, note Geu, je vais moi-même essayer d'être plus agressif et de me mettre au service de l'équipe pour l'aider à gagner. »

Les "Silverbacks" auront à cœur de prouver qu'ils ne dépendent pas uniquement de Wainwright.

« L'équipe nationale d'Ouganda n'a de cesse de tout entreprendre pour progresser. Je pense que nous sommes sur la bonne voie pour que les gens songent à l'Ouganda quand ils parlent du basket africain », conclut Geu.

Il est certain que des succès à la fin du mois en Angola contribueraient à placer l'Ouganda sur la carte du basket continental.

Retour à l'accueil