Les Lakers s'en sortent bien face à Houston

Jamais inquiétés lors de leur premier duel dimanche, les Lakers ont cette fois éprouvé toutes les peines du monde à se défaire des Rockets, mardi au Staples Center. Ils ont compté jusqu'à 11 points de retard en deuxième mi-temps et ont dû se reposer sur leur « Big 3 » pour inverser la tendance. Pour la première fois depuis qu'ils sont équipiers, les trois leaders ont sorti le grand jeu en même temps : LeBron James a inscrit 30 points dont 14 dans le seul dernier quart-temps, Russell Westbrook et Anthony Davis en ont chacun ajouté 27. Emmenés par leur rookie Jalen Green (24 points), les Rockets sont restés dans le coup jusqu'à la toute dernière seconde et se seraient imposés au buzzer si l'ultime tentative de Kevin Porter Jr n'avait pas été un peu trop longue. La franchise texane reste dernière de la conférence (1 victoire, 6 défaites)

Il n’y a décidément pas de match facile pour ces Lakers pourtant armés de trois superstars. Même les Rockets, bons derniers à l’Ouest, ont fait douter l’armada californienne mardi soir. Du coup, LeBron James a été obligé d’enfiler son costume de super héros pour mener les siens à une courte victoire (119-117). Le King s’est notamment illustré au moment où son équipe avait le plus besoin de lui. Dans le quatrième quart-temps. Ses 10 points consécutifs en 90 secondes ont permis à Los Angeles d’effacer un déficit de trois points (94-97) pour mener de quatre longueurs (104-100). Quelques instants plus tard, c’est sur un nouveau tir à mi-distance de James que les Lakers ont stabilisé l’écart (116-111) à un peu plus d’une minute de la fin du match. Anthony Davis (27 points) a même ajouté deux lancers.

Les Lakers s'en sortent bien face à Houston

Mais les joueurs de Frank Vogel ont bien failli craquer. Et le rookie Jalen Green, deuxième choix de la draft, n’est pas passé loin de voler la défaite au quadruple MVP. Il a planté deux paniers à trois-points consécutifs dans les toutes dernières secondes. James et Russell Westbrook (27 points) ont chacun raté une tentative avant que Malik Monk rentre un lancer sur deux pour donner deux points d’avance à L.A. Kevin Porter Jr a eu une ultime tentative à trois-points, pour la gagne au buzzer. Ratée. La victoire revient donc à LeBron et à ses partenaires.

Avec 14 de ses 30 points marqués dans le quatrième quart temps, le natif d’Akron a fait le boulot. En allant piocher dans toutes les armes de son arsenal : main gauche, main droite, dunks, layups, tirs en fadeaway, trois-points, touché, puissance, etc. Avec aussi 10 passes décisives. Même à bientôt 37 ans, James est toujours un crack capable de prendre une rencontre en main. Mais bon, personne n’en doutait.

Retour à l'accueil