Miami a confirmé son énorme début de saison en battant Dallas (125-110) au terme d'une démonstration offensive.

Miami a confirmé son énorme début de saison en battant Dallas (125-110) au terme d'une démonstration offensive.

La dernière fois que Miami a aussi bien débuté une saison NBA, le Heat a fini sacré quelques mois plus tard. Les Floridiens sont allés chercher une sixième victoire en sept matches en battant les Mavericks (125-110) et démarrent donc aussi bien qu’en 2013, quand LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh portaient la franchise vers les sommets. Ce sont maintenant Jimmy Butler, Kyle Lowry et Bam Adebayo qui se retrouvent aux commandes. Et les trois All-Stars de South Beach ont tous inscrit 22 points ou plus mardi soir. Tyler Herro a même joué le rôle du quatrième mousquetaire en plantant 25 pions en sortie de banc, une nouvelle performance prolifique pour le meilleur sixième homme de la ligue. Ses 15 points dans le deuxième quart-temps ont permis à son équipe de prendre le large (46-32 en 12 minutes) pour mener de 8 longueurs à la mi-temps (70-62).

Le Heat domine déjà quasiment tous ses adversaires depuis la reprise – même Milwaukee et Brooklyn – et les joueurs d’Erik Spoelstra sont encore plus difficiles à battre quand les cadres brillent tous en même temps. En face, Luka Doncic a tout tenté. Le Slovène a inscrit 33 points, bien épaulé par les 25 points de Jalen Brunson. Les deux arrières de Dallas ont tenté de ramener les Texans à hauteur de Miami dans les dernières minutes. Avec un écart passé de 16 à - points en faveur du Heat (97-81 à 101-95) à 10 minutes de la sirène. Mais Butler (23 points) et compagnie n’ont pas craqué. Les voilà installés en tête de la Conférence Est, à égalité avec les Bulls. Mais c’est clairement l’équipe qui a fait la plus forte impression en NBA cette saison.

Le Miami Heat trop fort pour les Dallas Mavericks

« Aujourd'hui, c'est la meilleure équipe de la ligue. »

Voilà comment Jason Kidd, le coach des Dallas Mavericks, a décrit le Heat après avoir vu le collectif floridien dérouler (125-110) face à son effectif dans la nuit de mardi à mercredi. Quatre joueurs de Miami ont marqué au moins 22 points, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire de la franchise : Tyler Herro (25), Jimmy Butler (23), Kyle Lowry (22) et Bam Adebayo (22). Luka Doncic a beau avoir réussi un récital offensif (33 points), les Mavs n'ont rien pu faire pour contenir le collectif adverse et s'inclinent à domicile pour la première fois cette saison.

Après une bonne entame (20-9), Dallas a pris l'eau dans le second quart-temps, où Miami a inscrit 46 points dont 15 pour le seul Tyler Herro, intenable en sortie de banc depuis la reprise (157 en sept matches en tant que remplaçant, du jamais vu en NBA). Les Mavs se sont rapprochés en fin de match, mais les visiteurs ont facilement géré leur avance jusqu'au buzzer final et s'installent en tête de la conférence Est, à égalité avec les Chicago Bulls (6 victoires, 1 défaite).

Retour Ă  l'accueil