Joel Almeida espère que le Cap-Vert poursuivra sur sa lancée

PRAIA (Cap-Vert) - Le début des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023 approche à grands pas, avec huit nations qui en donneront le coup d'envoi à Benguela (Angola).

Le Cap-Vert entend bien poursuivre sur la belle lancée du dernier FIBA AfroBasket organisé en août à Kigali (Rwanda), comme le confirme le solide arrière-shooteur des insulaires Joel Freitas Almeida à FIBA.basketball.

« J'ESTIME QUE NOUS AVONS LES MOYENS D'ATTEINDRE NOTRE OBJECTIF, À SAVOIR FAIRE PARTIE DES TROIS ÉQUIPES DU GROUPE QUI SE QUALIFIERONT POUR LE DEUXIÈME TOUR. »
- Joel Almeida

Le joueur de 36 ans a tourné avec des moyennes de 14 points, 5.3 rebonds et 2 assists par match pour aider son pays à atteindre pour la première fois en 14 ans les demi-finales de la compétition majeure de FIBA Afrique.

Le Cap-Vert s'est illustré à Kigali en battant notamment l'Angola, équipe la plus titrée du continent, et l'Ouganda, avec à la clé une place dans le dernier carré du tournoi.

Cette performance suggère que les Capverdiens aborderont cette première fenêtre qualificative, qui se déroulera du 26 au 28 novembre, en pleine confiance.

Joel Almeida espère que le Cap-Vert poursuivra sur sa lancée

« Je suis convaincu que tout se passera bien pour nous, sans vouloir manquer de respect aux autres équipes du Groupe A - Nigeria, Mali et Ouganda », dit le basketteur de 1.94m.

« Oui, le Nigeria est une nation dominante du basket africain et même mondial, et nous sommes conscients qu'il n'a pas aligné sa meilleure formation cet été au Rwanda, mais j'estime que nous avons les moyens d'atteindre notre objectif, à savoir faire partie des trois équipes du groupe qui se qualifieront pour le deuxième tour.

« Nous sommes mentalement, émotionnellement et physiquement prêts à remplir notre mission », indique celui qui évolue à Kutaisi, club de SuperLeague géorgienne.

Joel se considère chanceux de pouvoir jouer en sélection nationale aux côtés de son plus jeune frère Ivan Almeida.

Reconnu à plusieurs reprises cette saison pour ses prestations dans le championnat de Géorgie, il se dit heureux de constater que la plupart des joueurs présents au FIBA AfroBasket 2021 seront à nouveau disponibles pour le coach Emmanuel Trovoada, alors que la sélection capverdienne peaufine sa préparation pour Benguela.

Le Cap-Vert, classé au 100e rang du dernier "FIBA World Ranking, présenté par Nike", pourra compter sur le soutien d'une forte communauté de Capverdiens dans la ville angolaise.

Si le Cap-Vert termine à l'une des trois premières places du groupe, il se qualifiera pour la tour suivant, où « tout sera possible, même décrocher l'un des cinq billets qualificatifs pour la Coupe du Monde FIBA 2023 en Indonésie, au Japon et aux Philippines », conclut Joel Almeida. 

Retour à l'accueil