Indiana vient à bout des Sixers de Philadelphie

Les troupes de Rick Carlisle ont encore brillé par leur collectif à l’image des 26 points de Justin Holiday ou de la fin de match du duo McConnell-Martin pour battre Philadelphie (118-113).

Lentement mais sûrement, les Pacers poursuivent leur remontée. Pour leur cinquième victoire en sept matchs, ils ont cette fois vaincu une équipe de Philly qui s’est bien battue, mais n’a pas pu empêcher un nouveau revers.

Les Sixers ont tenu le coup en début de partie grâce à Tobias Harris, seul rescapé des leaders de l’équipe. Mais avec son collectif déjà en place, Indiana n’a pas tardé à prendre le large en début de deuxième quart-temps, lorsque Justin Holiday a aligné deux 3-points pour confirmer le bon début de match des siens dans cet exercice (7/9).

Les locaux ont alors brièvement compté 20 points d’avance sur un 2+1 de Myles Turner (61-41) avant de voir Philly commencer à grignoter son retard, en revenant notamment à -10 à la pause après une grosse fin de première mi-temps de la paire Curry-Green (70-60).

Au retour des vestiaires, les 3-points du quatuor Brogdon-Holiday-LeVert-Turner ne suffisaient plus pour distancer à nouveau les Sixers, toujours à -10 en fin de troisième quart-temps suite à un 2+1 de Shake Milton et une contre-attaque signée Tobias Harris (92-82).

La menace s’est précisée lorsque Tyrese Maxey a répondu par trois fois à Kelan Martin pour ramener les siens à 5 longueurs à moins de trois minutes de la fin (107-102). Indiana s’en est alors tiré en confiant le ballon à TJ McConnell qui s’est frayé un chemin vers le cercle à trois reprises pour mettre fin au suspense (118-113).

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Le collectif des Pacers. Impressionnant dans la diversité de ses armes. Cette nuit, Kelan Martin et TJ McConnell ont tiré leur épingle du jeu dans le money-time, mais que dire de la performance de Justin Holiday et ses 27 points ? Trois joueurs de complément habituellement qui ont joué un rôle majeur sur ce match, et c’est tout ce qui fait la force de ce groupe. On en aurait presque oublié le triple-double de Malcolm Brogdon…

– La force de caractère des Sixers. Même fortement amoindris, les Sixers ne balancent aucun de leurs matchs. Et même s’ils restent sur quatre revers de suite, ils ont été dans le coup à chaque fois, tombant les armes à la main comme ça a été le cas cette nuit. On ne donnait pas cher de leur peau lorsque le score a affiché +20 en première mi-temps. Les troupes de Doc Rivers ont tout de même réussi à revenir à moins de deux possessions dans le final. Rien que pour ça, chapeau.

TOPS/FLOPS
Justin Holiday. La surprise du chef. L’arrière a lancé son match par deux missiles à 3-points et n’est plus redescendu en température. Auteur de 26 points à 9/11 au tir, dont 6/8 à 3-points, il s’est distingué par son adresse et son agressivité. Symbole de ces Pacers où le danger peut venir de partout.

TJ McConnell. Malcolm Brogdon et son triple-double aurait aussi mérité une place, mais on va retenir TJ McConnell pour son côté clutch. Le meneur remplaçant a fait du TJ McConnell tout craché : hargneux, aboyeur mais aussi distributeur de caviars et décisif dans le money-time, lorsqu’il a fallu prendre ses responsabilités et se faufiler dans la raquette pour aller chercher des points précieux (8 points, 9 passes décisives en 22 minutes).

✅  Tobias Harris. Il a permis aux siens de tenir au début puis de ne pas sombrer ensuite. Aux côtés de Seth Curry et Danny Green, il a pleinement joué son rôle de leader avec ses 32 points (10/22 au tir) et 11 rebonds.

Andre Drummond. Le pivot a les coudées franches en l’absence de Joel Embiid. En profite-t-il pour se montrer ? Pas plus que ça. En 31 minutes sur le parquet, il a continué sa moisson au rebond avec 16 prises cette fois. Mais que de maladresse près du cercle ! Après son 2/8 en 30 minutes au match précédent contre Toronto, il a cette fois rendu un 4/12 insuffisant.

LA SUITE

Indiana (6-8) : les Pacers seront attendus au Madison Square Garden ce lundi pour affronter les Knicks.

Philadelphie (8-6) : les Sixers ont rendez-vous mardi à Utah.

Retour à l'accueil