Éliminatoires de la Coupe du monde FIBA 2023 : Le renouveau de la Guinée

ISERLOHN (Allemagne) - La Guinée abordera la première fenêtre des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023 avec toute la confiance engrangée il y a quelques semaines au FIBA AfroBasket 2021 à Kigali (Rwanda).

Tidjan Keita avertit : les Guinéens sont prêts à démontrer qu’ils n’ont plus rien à voir avec l’équipe qui n’avait gagné aucun match lors des derniers Éliminatoires pour le tournoi mondial.

« QUAND IL S’AGIT DE REPRÉSENTER SON PAYS, LA MOTIVATION EST ÉNORME. L’ÉQUIPE EST TOTALEMENT DIFFÉRENTE AUJOURD’HUI. NOUS ALLONS PRENDRE LES MATCHS LES UNS APRÈS LES AUTRES. » - Tidjan Keita

La Guinée avait en effet conclu la phase qualificative sur un bilan de 0-6, s’inclinant à deux reprises tant contre la Tunisie que contre le Cameroun et le Tchad entre novembre 2017 et juin-juillet 2018. Mais l’effectif guinéen présent en Angola en fin de semaine prochaine est confiant.

« Je pense que nous sommes plus talentueux et plus solidaires qu’avant », dit le joueur de 24 ans qui n’a participé à aucun des matchs des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2019.

« Quand il s’agit de représenter son pays, la motivation est énorme. L’équipe est totalement différente aujourd’hui. Nous allons prendre les matchs les uns après les autres. »

Éliminatoires de la Coupe du monde FIBA 2023 : Le renouveau de la Guinée

Keita, qui évolue avec le club des Iserlohn Kangaroos en troisième division allemande, ne se trompe pas.

La Guinée est dans une nouvelle dynamique suite à sa remarquable prestation d’ensemble au FIBA AfroBasket 2021 en septembre au Rwanda.

Keita a contribué au succès (86-78) contre l’Égypte durant la phase de groupes, puis à la prestigieuse victoire (72-68) contre les hôtes Rwandais dans le tour qualificatif pour les quarts de finale.

Les “National Elephants” n’ont toutefois pas eu droit au chapitre au match suivant, s’inclinant lourdement (50-98) contre la Côte d’Ivoire, mais ils ont terminé pour la première fois dans le Top 8 du tournoi continental depuis la 4e place obtenue en 1962.

« C’était historique », souligne Keita, auteur de 6.6 points, 3.8 rebonds et 1.0 assist de moyenne à Kigali. « Nous avons vraiment pris du plaisir, mais nous voulons désormais nous concentrer sur les échéances à venir. Nous voulons avancer étape par étape. »

L’équipe qui a pris part à l’événement au Rwanda ne comptait que trois joueurs présents lors d’une des fenêtres qualificatives pour la Coupe du Monde FIBA 2019 : Abdoulaye Sy, Daouda Conde et Mohamed Queta. Sy et Conde sont aussi deux des quatre joueurs qui ont défendu les couleurs de la Guinée à l’occasion du FIBA AfroBasket 2017, avec Cédric Mansaré et Cheick Conde.

Le contingent aligné en septembre à Kigali a également donné un aperçu du futur du basket guinéen, avec les présences de Mambourou Mara, un ailier-fort né en 2003, et du meneur Mehdi Lesbarrères, né en 2002, qui ont participé au Championnat d’Afrique U18 FIBA 2020 et qui ont aidé leur pays à battre le Mali, futur champion, et qui ont perdu de peu (53-55) contre le Sénégal, alors que la Guinée menait pourtant de 8 points dans le dernier quart-temps.

L’effectif préliminaire de la sélection guinéenne comprend aussi Ousmane Kaba (né en 2002), et les intérieurs Alseny Bah (2001) et Thierno Sylla (2003).

Keita affirme que l’équipe qui se rendra en Angola aura à cœur de prouver sa valeur dans le Groupe C.

Pour son premier match le 26 novembre à Benguela, la Guinée affrontera la République centrafricaine (RCA), une nation qu’elle a failli battre au FIBA AfroBasket 2021 (défaite 61-60) après avoir compté 13 points de retard.

« Nous avons pu nous familiariser avec la RCA à Kigali, nous savons donc à quoi nous attendre. Cette défaite a été très rageante. Nous sommes confiants et nous sommes impatients de la défier à nouveau dans le cadre de ces Éliminatoires, » lance Keita.

Ensuite, la Guinée sera opposée à l’Angola le 27 novembre.

« Ce sera un match physique, et en plus les Angolais pourront s’appuyer sur leur public. Nous devrons être extrêmement disciplinés », ajoute-t-il.

Le 28 novembre, les Guinéens concluront la première fenêtre qualificative face à la Côte d’Ivoire, qui les avait dominés de 48 points en quarts de finale du récent FIBA AfroBasket.

« Nous l’avons déjà affrontée quelques fois. C’est une formidable équipe, et si vous n’êtes pas prêts ou si vous êtes épuisés comme nous l’étions la dernière fois, la soirée sera difficile. Nous devons nous préparer du mieux possible. »

À titre individuel, Keita veut s’employer à tout faire pour aider son équipe à gagner.

« Mon rôle est d’amener beaucoup d’énergie des deux côtés du terrain. Je ferai tout pour conduire la Guinée vers la victoire », conclut-il.

Retour à l'accueil