Éliminatoires Coupe du monde FIBA 2023 : l'Angola poursuit sa reconstruction

LUANDA (Angola) - Le basket angolais est en pleine reconstruction ces derniers temps et sa nouvelle génération de joueurs sera une nouvelle fois mise à l'épreuve prochainement, à l'occasion de la première fenêtre qualificative des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023, qui aura lieu du 26 au 28 novembre à Benguela.

Parmi ceux qui essaient de se faire une place au sein de l'équipe nationale de l'ancienne dominatrice du continent, il y a l'ailier-fort Teotonio Dó, qui se montre plutôt confiant lors de l'entretien qu'il vient d'accorder à FIBA.basketball.

« LE SEUL OBJECTIF, COMMUN À TOUS LES JOUEURS ET AUX MEMBRES DU STAFF ANGOLAIS, EST DE FIGURER PARMI LES CINQ PAYS QUI IRONT REPRÉSENTER L'AFRIQUE À LA COUPE DU MONDE FIBA 2023. » - Teotonio Dó

Selon lui, l'Afrique doit s'attendre à voir une formidable équipe d'Angola à Benguela, où les Angolais seront opposés à la Côte d'Ivoire, à la Guinée et à la République centrafricaine (RCA) dans le cadre du premier tour du Groupe C.

Le joueur de 27 ans rappelle que la nation 11 fois titrée championne continentale poursuit son renouvellement et que celui-ci se déroule très bien.

En effet, les Angolais, présents à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine, ont réalisé de jolis progrès dernièrement. Sacré champion africain pour l'ultime fois en 2013, l'Angola a pris le 7e rang de l'édition 2017, puis le 5e au FIBA AfroBasket 2021 à Kigali (Rwanda).

Teotonio Dó a vu son temps de jeu progresser entre le TQO en Lituanie (8 minutes) et le FIBA AfroBasket 2021 (12.7 minutes)

Teotonio Dó a vu son temps de jeu progresser entre le TQO en Lituanie (8 minutes) et le FIBA AfroBasket 2021 (12.7 minutes)

Dó, qui a commencé le basket à 14 ans parce qu'il voulait perdre du poids, a suivi les conseils de son père - conscient du potentiel de son fils - pour persévérer dans la discipline.

L'ailier de 2.08m, qui joue au Petro Atletico de Luanda, a fait ses débuts en sélection nationale avec les U18 en 2012. Il a rejoint l'équipe senior au début de l'été dernier à l'occasion du Tournoi de Qualification Olympique FIBA (TQO) de Kaunas (Lituanie).

Il indique vouloir donner le meilleur de lui-même pour aider l'Angola à décrocher l'une des trois places qualificatives pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023.

« Je peux assurer aux fans que l'Angola sera de plus en plus fort au fur et à mesure de sa reconstruction. Le seul objectif, commun à tous les joueurs et aux membres du staff angolais, est de figurer parmi les cinq pays qui iront représenter l'Afrique à la Coupe du Monde FIBA 2023. »

Pour la première fois de son histoire, le tournoi mondial à 32 équipes sera co-organisé par trois pays : Indonésie, Japon et Philippines.

Éliminatoires Coupe du monde FIBA 2023 : l'Angola poursuit sa reconstruction

Dó est aussi convaincu que les joueurs et équipes africains compteront bientôt parmi les meilleurs du monde, s'appuyant sur le fait que chaque année, de plus en plus de basketteurs originaires d'Afrique se font drafter en NBA ou rejoignent les meilleurs championnats européens.

« L'Afrique est un continent qui regorge de talents et qui mettra au défi le monde tout entier dans les futurs événements majeurs », avertit-il

Retour à l'accueil