Chicago trop fort pour les Dallas Mavericks

Les Bulls continuent de faire forte impression. Ils ont décroché leur huitième victoire en onze matches en s’imposant contre les Mavericks (117-107) la nuit dernière. Un nouveau succès convaincants pour Zach LaVine et ses partenaires. L’arrière All-Star a fini meilleur marqueur de la partie avec 23 points. Bien que sur une bonne dynamique en ce moment, Luka Doncic (20 points, 10 passes) et ses coéquipiers n’ont pas su trouver la solution le carré offensif des Bulls. Nikola Vucevic et DeMar DeRozan ont ajouté 18 et 17 points tandis que Lonzo Ball a fini avec 7 paniers primés (21 points) tout en assurant le spectacle, à l’image de cette passe laser pour LaVine.

L’action démarre avec une interception d’Alex Caruso. L’arrière remplaçant de Chicago a été l’un des principaux éléments de la victoire de son équipe la nuit dernière. Comme souvent. Auteur de 6 interceptions (!), il a aussi marqué 11 de ses 16 points dans le troisième quart-temps, moment où les Bulls ont creusé l’écart (95-80 pour conclure la période). Ils n’ont jamais été inquiétés ensuite. Cette équipe est solide.

PREMIER CHOC ENTRE LE PREMIER ET LE DEUXIÈME CHOIX DE LA DRAFT

Cade Cunningham contre Jalen Green. Un duel promis à un bel avenir puisque les deux joueurs, respectivement draftés en première et en deuxième position, aspirent à devenir des superstars de cette ligue dans un futur proche. Et ils se sont tous les deux illustrés pour leur premier affrontement mercredi soir. Avec tout de même un petit avantage pour Cunningham à l’arrivée. Green a marqué plus de points – 23 contre 20 – mais en jouant 8 minutes de plus et en se montrant légèrement moins adroit. 8 sur 20 pour l’arrière des Rockets (3 sur 11 à trois-points) contre 8 sur 18 pour le meneur des Pistons (4 sur 8 derrière l’arc), qui repart aussi avec la victoire (112-104 pour Detroit).

Retour à l'accueil