Andrew Wiggins (35 points) et Gonden State gâchent la grosse performance d'Anthony Edwards (48 points)

Grosse performance également pour Anthony Edwards, auteur de 48 points mercredi soir. Mais les Minnesota Timberwolves se sont inclinés contre les Golden State Warriors (110-123).

ANTHONY EDWARDS A FAIT DOUTER GOLDEN STATE
Les Warriors ont battu les Timberwolves mais c’est bien un joueur de Minneapolis qui a fait le show mercredi soir (123-110). Anthony Edwards a bien failli mener son équipe à la victoire en claquant 48 points. Son nouveau record en carrière. C’est sous l’impulsion du premier choix de la draft 2020 que les Wolves sont revenus à 5 points (95-90) après en avoir compté 20 de retard ! Appliqué, très agressif – c’est un euphémisme – le jeune arrière star a fait souffrir l’une des meilleures défenses de la ligue en alternant paniers de près en pénétration et tirs lointains (7 trois-points).

Mais les Warriors ont fini par reprendre le dessus. Otto Porter a été à l’initiative d’un 10-0 en fin de quatrième quart-temps, pour remonter à 105-90. Mais même là, les Wolves n’ont pas craqué. En répondant avec leur propre 10-0, grâce notamment à deux paniers à trois-points d’Edwards. Moment choisi par Andrew Wiggins pour achever son ancienne franchise. L’ailier canadien – un autre premier choix de draft (2014) – a marqué 9 de ses 35 points (à 14 sur 19 aux tirs) dans les 4 dernières minutes pour assurer à Golden State une dixième victoire en onze rencontres.

Retour Ă  l'accueil