Ricky Rubio mène Cleveland à la victoire contre les Hawks

Derrière les 23 points, 8 passes et 6 rebonds de Ricky Rubio, précieux en fin de match, les Cavaliers ont dominé les Hawks (101-95) de Trae Young pour leur première victoire de la saison.

Après deux défaites pour démarrer leur campagne, les Cavaliers se sont repris à domicile, en battant les Hawks de Trae Young (101-95), qui avaient pourtant mis une rouste aux Mavericks pour l’ouverture de leur saison.

Dominés en début de rencontre, et même menés de 13 points (30-43), Ricky Rubio et ses camarades ont renversé le match entre la fin du deuxième quart-temps et le début du troisième, avant de tenir dans le « money time » grâce à leur meneur espagnol, après avoir profité du chantier du rookie Evan Mobley.

CE QU’IL FAUT RETENIR
– Le 21-0 des Cavaliers pour renverser la rencontre. Menés de 13 points (30-43) après un début de deuxième quart-temps totalement raté, Cleveland a d’abord pu compter sur Ricky Rubio pour recoller à la mi-temps (55-52). Mais les Cavs ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, appuyant sur Evan Mobley au retour des vestiaires pour coller un 21-0 qui a totalement renversé la rencontre, faisant passer le score de 46-55 à 67-55.

– Un Ricky Rubio au sang froid. L’Espagnol s’en voulait d’avoir gâché le « money time » face aux Hornets avec ses quatre ballons perdus. Il s’est vite rattrapé en gérant parfaitement la fin de match face aux Hawks, enchaînant les paniers pour empêcher Atlanta et Trae Young de réaliser le hold-up dans l’Ohio.

– Cleveland tient la bataille du rebond. Largement dominés au rebond lors de leurs premières sorties (53-36 face aux Grizzlies, 46-36 face aux Hornets), les Cavaliers ont cette fois tenu la bataille des panneaux (54-54) derrière les 25 rebonds du duo Allen – Mobley, même si Clint Capela a quand même récupéré 7 rebonds offensifs.

TOPS/FLOPS
✅ Evan Mobley
. Avec sa taille, ses bras immenses et ses longues enjambées, le rookie a fait mal à Atlanta, intimidant Trae Young et John Collins en défense tout en punissant le repli défensif très mou d’Atlanta en attaque. Il finit donc avec son premier double-double : 17 points, 11 rebonds et 4 contres. « Evan est un gars qui va pouvoir faire un double-double tous les soirs », expliquait Kevin Love, qui s’y connait dans le domaine. « Il a un futur fantastique et il va être nommé dans un paquet de All-Defensive Teams dans sa carrière ».

Ricky Rubio. Toujours titulaire en l’absence de Darius Garland, l’Espagnol s’est totalement rattrapé après sa fin de match ratée face aux Hornets. Agressif avec ses layups pour profiter d’une défense des Hawks écartelée, il a donné le tempo dans le 21-0 de son équipe, puis mis les paniers décisifs pour sceller la victoire.

Kevin Love. Il ne finit qu’à 12 points, 6 rebonds et 3 passes mais le quintuple All-Star a finalement semblé à l’aise dans son nouveau rôle de sixième homme. Agressif, il a notamment permis de relancer son équipe dans le deuxième quart-temps, afin de recoller au score au moment de rentrer aux vestiaires.

Le rythme offensif des Hawks. On aurait pu mettre Trae Young, le chef d’orchestre des Hawks qui a déjoué en cherchant trop souvent les coups de sifflet mais c’est globalement tout le rythme offensif d’Atlanta qui a été problématique. La troupe de Nate McMillan était-elle trop sûre de sa force ? En tout cas, les mouvements offensifs n’ont jamais vraiment déstabilisé la défense de l’Ohio, produisant trop de tirs compliqués pour lancer un comeback.

LA STAT DU MATCH
Le plus gros « run » de Cleveland depuis deux ans. Cela faisait près de deux ans que les Cavaliers n’avaient pas réussi un tel passage. Le 21-0 de Cleveland à cheval sur les deuxième et troisième quart-temps est ainsi le plus gros « run » de la franchise de l’Ohio depuis un 24-0 réussi face à Houston, le 11 décembre 2019. Mais à l’époque, Kevin Love et compagnie s’étaient quand même inclinés face aux 55 points de James Harden.

LA SUITE
Cleveland : les Cavaliers (1-2) enchaînent avec un déplacement à Denver, lundi.

Atlanta : les Hawks (1-1) reçoivent eux les Pistons, également lundi

Retour à l'accueil