Plus de 90 % des joueurs de NBA ont reçu une vaccination complète contre le Covid-19

La NBA a révélé cette semaine que plus de 90 % de ses joueurs avaient reçu les deux injections du vaccin contre le Covid-19, à trois semaines du début de la saison.

Si le vaccin contre le Covid-19 n'est pas obligatoire pour les joueurs NBA et si certains d'entre eux affichent une position anti-vaccination, Michelle Roberts, la directrice exécutive de la ligue professionnelle nord-américaine, a cependant révélé cette semaine que plus de 90 % des joueurs avaient été complètement vaccinés.

Jeudi, ESPN a, de son côté, déclaré que 95 % des joueurs NBA avaient au moins reçu une première injection.

La NBA a exigé que tous les employés de ses 30 franchises devaient être vaccinés, sauf les joueurs. Kyrie Irving (Brooklyn Nets) et Andrew Wiggins (Golden State Warriors) sans oublier Bradley Beal (Washington), Michael Porter Jr (Denver Nuggets) et Devin Booker) ont refusé de faire savoir s'ils seraient vaccinés ou non. LeBron James, la star des Los Angeles Lakers, a, lui, reçu le vaccin, mais ne veut pas encourager la vaccination.

Mercredi, Mike Bass, le porte-parole de la NBA, avait déclaré que les joueurs non vaccinés pourraient se voir interdire de jouer certains matches car des villes, comme New York et San Francisco, avaient pris des arrêtés imposant d'être vacciné pour entrer dans les enceintes sportives. Bass a précisé que, dans cas-là, les joueurs ne seraient pas payés.

Selon le protocole sanitaire, les joueurs NBA qui ne seraient pas vaccinés devraient voyager et se nourrir, éloignés de leurs coéquipiers et également s'isoler dans les vestiaires.

Le début de la saison 2021-2022 de NBA débutera le 20 octobre avec deux matches : les Milwaukee Bucks, champions en titre, recevront Brooklyn, tandis que les Lakers accueilleront Golden State.

Retour à l'accueil