OKC choque les Lakers avec une remontée incroyable de 26 points

Peut-on vraiment être considéré comme un favori au titre en perdant contre la plus mauvaise équipe de la ligue après avoir compté 26 points d’avance ? Les Lakers vont devoir sérieusement se poser la question. Privés de LeBron James, légèrement touché à la cheville et déjà absent au match précédent, les Angelenos se sont inclinés contre Oklahoma City (115-123). Un coup de massue pour les champions 2020, incapables de conserver une avance de 26 points contre une formation battue à chacune de ses quatre premières sorties cette saison.

Même en ayant joué la veille, les joueurs du Thunder ont trouvé les ressources pour conclure une remontée spectaculaire contre des adversaires beaucoup trop mous et pas assez appliqués. Shai Gilgeous-Alexander a marqué 27 points, dont le panier à trois-points qui a finalement donné l’avantage à OKC à la sirène du troisième quart-temps (97-98).

Même après ça, Anthony Davis (30 points) et ses coéquipiers auraient pu se ressaisir et l’emporter contre la franchise avec le plus mauvais différentiel de la ligue (-17,7). Mais non. Au contraire. Ils se sont enfoncés, à l’image d’un Russell Westbrook certes auteur d’un triple-double avec 20 points, 14 rebonds et 13 passes mais qui a surtout perdu 10 ballons en tirant à 8 sur 20. Le tout avant d’être expulsé pour une seconde faute technique dans les dernières secondes.
La frustration, sans doute. Parce que les Lakers ont des raisons d’être en colère. C’est encore difficile de comprendre comment ils ont pu s’incliner après avoir été aussi adroits dans le premier quart-temps (68% pour mener 41-19). L’écart de 26 points a été atteint au cours du second, 56-30, avant que le Thunder revienne à 16 longueurs à la pause (72-56). Les jeunes joueurs d’Oklahoma City n’ont pas baissé la tête et ils y ont cru. C’est tout à leur honneur. Pour Los Angeles, la saison est évidemment encore longue. Mais cette première semaine n’est clairement pas rassurante. Elle a mis en lumière les nombreuses lacunes à gommer avant que cette équipe ne fasse figure d’épouvantail à l’Ouest.

Retour Ă  l'accueil