Miami signe une quatrième victoire en cinq matches en battant les Hornets

Plus tôt, Miami a disposé des Hornets pour ajouter une quatrième victoire en cinq matches et ainsi partager la tête du classement à l'Est, avec New York, Chicago et Washington qui surprennent en ce début de championnat.

Voir les Floridiens, finalistes en 2020, aussi haut n'a rien d'étonnant. S'appuyant sur une défense toujours aussi dissuasive (Charlotte a shooté à 38,9%), ils ont dû leur succès à leurs hommes forts : Jimmy Butler (32 pts à 12/19 aux tirs, 10 rbds, 5 passes), Bam Adebayo (26 pts, 19 rbds) et Tyler Herro (26 pts à 9/13, 6 passes). "Le QI basket de cette équipe est très élevé. Nous avons des gars expérimentés et avisés, qui peuvent comprendre et gérer les situations en temps réel. Cela compte dans cette ligue", s'est félicité l'entraîneur Erik Spoelstra.

A Denver, les Nuggets n'ont fait qu'une bouchée des Mavericks (106-75) et le MVP en titre Nikola Jokic, bien remis du coup au genou reçu mardi contre Utah, n'a pas eu à forcer son talent offensivement (11 pts, 16 rbds, 8 passes). Denver a réalisé une performance remarquable d'un point de vue défensif avec le plus faible pourcentage au tir laissé à un adversaire dans l'histoire de la franchise (30%).

Les Nuggets (3-2) reviennent à hauteur de Dallas, tout comme Portland tombeur des Clippers (111-92) avec une belle moisson à trois points (19/41) dont cinq pour Damian Lillard (25 pts). Côté L.A., Paul George a brillé (42 pts, 8 rbds) mais trop seul pour empêcher ce 4e revers en cinq matches. Un maigre bilan partagé par la Nouvelle-Orléans, toujours privée de Zion Williamson (pied) et battue par Sacramento (113-109).

Retour à l'accueil