En mode MVP, Stephen Curry (45 pts) mène Golden State face aux Clippers

Auteur de deux paniers à trois points décisifs en fin de match, Stephen Curry (45 points) a offert la victoire aux Golden State Warriors sur leur parquet contre les Los Angeles Clippers (115-113). Un peu plus tôt, les Atlanta Hawks avaient aisément dominé les Dallas Mavericks (113-87).

Peu satisfait de sa prestation mardi soir chez les Los Angeles Lakers en ouverture de la saison (victoire 121-114) - un triple-double tout de même (21 points, 10 rebonds, 10 passes) - le meneur des Golden State Warriors Stephen Curry a mis les bouchées doubles jeudi soir, à domicile, afin de venir à bout des Los Angeles Clippers (115-113).

Auteur de 45 points, Curry s'est surtout fendu de deux tirs primés décisifs dans les deux dernières minutes afin de faire basculer la partie en faveur de son équipe, qui retrouvait le Chase Center plein pour la première fois en 590 jours. À deux minutes du buzzer, alors que son équipe était menée (105-107), Curry a dégainé à près de dix mètres puisque mal défendu (108-107). Après une pénétration d'Eric Bledsoe (22 points, à 10 sur 16), le « Splash Brother » a profité d'une remontée de balle rapide et d'un relais pour envoyer un tir depuis l'aile droite, permettant ainsi de récupérer définitivement l'avantage (111-109).

Si Paul George (29 points à 12 sur 23, 11 rebonds, 6 passes) avait tenté de relancer le suspense à 6''3 du terme (113-112), Curry, encore lui, rentrait les deux lancers francs de la gagne. La fin idéale après un premier quart sous le signe de la perfection : 25 points à 9 sur 9 au tir pour le double MVP de la saison régulière (2015 et 2016).

« Il ne me surprend pas, promettait en sortie de match Draymond Green (10 points, 6 rebonds, 7 passes). C'est même le discréditer que de le penser. On s'attend à ce qu'il soit énorme. Je ne suis pas surpris, mais c'est toujours aussi incroyable à voir. »

Cette prestation de haut vol est aussi venue masquer les carences observées tout au long de la partie (21 balles perdues), marquée par quelques chassés-croisés et surtout ce 12-0 crucial infligés par les « Dubs » dans la première moitié du dernier acte (90-98 à 102-98).

Retour à l'accueil